Parti en tête-à-queue, Vettel reconnaît son erreur

partages
commentaires
Parti en tête-à-queue, Vettel reconnaît son erreur
Par :
31 mars 2019 à 18:06

Sebastian Vettel est perplexe à l'issue d'un Grand Prix de Bahreïn qui a mal tourné alors qu'il était en tête au premier virage. Le podium lui échappe encore en 2019.

La course de Sakhir avait pourtant commencé idéalement pour Sebastian Vettel. Car à l'extinction des feux, le quadruple Champion du monde a pris un envol impeccable et s'est aisément emparé de la tête aux dépens de son coéquipier Charles Leclerc. Mais ce dimanche, c'est bien le Monégasque qui était le plus rapide, reprenant promptement l'avantage ; à mi-course, Vettel accusait huit secondes de retard.       

Lire aussi:

Or, l'Allemand est parti en tête-à-queue alors qu'il était à la lutte avec la Mercedes de Lewis Hamilton, précisément au moment où celle-ci est parvenue à lui chiper la deuxième place ; Vettel a tout simplement perdu le contrôle à la sortie du virage 4. Juste après, son aileron s'est détaché et a explosé en mille morceaux dans la ligne droite entre les virages 10 et 11.

"Il y avait du vent, ça n'a pas aidé, mais je ne sais pas, j'ai perdu la voiture très soudainement, et quand je me suis senti partir, c'était trop tard", analyse l'intéressé. "Dommage d'avoir eu des dégâts sur le pneu, ça a généré la casse de l'aileron avant."

Sebastian Vettel, Ferrari SF90, menant dans le premier tour, et suivi par Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10
Sebastian Vettel, Ferrari

Se retrouvant neuvième, Vettel est finalement remonté au cinquième rang à l'arrivée. Son bilan de la course ? "Difficile", répond-il à Sky Sports F1. "Nous avons tous eu du mal à un moment, mais moi ça a été en début de course. C'était mieux en mediums, mais ce n'était pas le rythme que je voulais avoir aujourd'hui. Et en plus, j'ai fait une erreur avec un tête-à-queue... Pas une bonne soirée !"

Le pilote Ferrari s'est néanmoins montré beau joueur, notamment vis-à-vis de son partenaire Leclerc. Ce dernier a perdu une victoire qui lui tendait les bras à cause d'un problème technique. "Je pense que tout d'abord, c'était sa course, aujourd'hui, je suis heureux pour lui et l'équipe. Mais c'est décevant globalement de commencer devant et ne pas finir de la même façon", conclut-il.

Quant à Mattia Binotto, directeur de la Scuderia, il s'est refusé à critiquer son pilote suite à son tête-à-queue. "Ce n'est pas une super course pour Seb, mais il était second quand il a fait son erreur", commente-t-il au micro de Sky F1. "Ces choses-là arrivent en course, ils se battent, ce n'est pas facile. C'est compréhensible, pas de blâme."

Il n'empêche que c'est un dixième Grand Prix consécutif sans victoire pour Vettel, qui occupe désormais la cinquième place du championnat. 

 
Article suivant
Bottas pas dans le coup mais toujours leader du championnat

Article précédent

Bottas pas dans le coup mais toujours leader du championnat

Article suivant

Verstappen : "On ne méritait pas d'être sur le podium"

Verstappen : "On ne méritait pas d'être sur le podium"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu