Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
46 jours

Vettel - Verstappen "a quitté la piste et ne s'est pas écarté"

partages
Vettel - Verstappen "a quitté la piste et ne s'est pas écarté"
Par :
30 oct. 2016 à 21:41

Après une fin de course et une après-course rocambolesque, Sebastian Vettel est monté sur le podium du Grand Prix du Mexique, notamment grâce à un premier relais très long.

La Grid Girl de Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Scuderia Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari lors de la parade des pilotes
Sebastian Vettel, Ferrari et Otmar Szafnauer, COO Sahara Force India F1 Team
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H

Élu "Pilote du Jour", l'Allemand a réalisé une course pleine, marquée par un premier relais d'une trentaine de tours en tendres qui lui a permis de prendre la tête un temps avant son seul arrêt de la course.

Son second relais, avec des mediums plus frais que la plupart de ses adversaires, lui a permis de fondre sur Max Verstappen en fin de course, sans jamais pouvoir le dépasser cependant, le Néerlandais se rendant, selon les commissaires, coupable d'avoir gagné un avantage durable en court-circuitant le virage 2. Vettel a par ailleurs résisté de façon musclée à Daniel Ricciardo, les deux hommes étant allés au contact, cet incident faisant l'objet d'une enquête.

Après le Grand Prix, Vettel a montré son mécontentement à Verstappen de façon prononcée après s'être répandu à la radio de façon très, très agressive, mais évidemment satisfait d'être monté sur le podium. "J'ai utilisé beaucoup de langue des signes. Je me sentais un peu comme toi, quand tu t'énervais au volant !", a-t-il expliqué à Juan Pablo Montoya, intervieweur sur le podium.

"Il y avait l'adrénaline, je lui mettrais la pression. Il a quitté la piste et ne s'est pas écarté, donc on peut comprendre pourquoi j'étais agacé. J'étais très déçu en franchissant le drapeau à damier, et tout d'un coup, on m'a dit de monter ici ! C'est fantastique."

Puis, par rapport à ses propos parfois limite à la radio : "J'étais sous le coup de l'émotion. J'ai déjà demandé à aller le voir. Quand on est dans la voiture, les émotions prennent le dessus. Ce qu'a fait Max n'est pas correct et je me suis retrouvé derrière lui pendant trois tours, donc je pense que ma réaction est compréhensible."

Coque Iphone 6/6S rouge brillant Scuderia Ferrari
Coque Iphone 6/6S rouge brillant Scuderia Ferrari, sur Motorstore.com
Article suivant
Verstappen - "Vettel passe ses week-ends à hurler dans la radio"

Article précédent

Verstappen - "Vettel passe ses week-ends à hurler dans la radio"

Article suivant

Hülkenberg a "tiré le maximum" de sa Force India

Hülkenberg a "tiré le maximum" de sa Force India