Vettel veut mettre les Mercedes sous pression

Distancé à une demi-seconde de Lewis Hamilton lors des qualifications du Grand Prix de Bahreïn, Sebastian Vettel n'était pas vraiment en mesure de signer la pole position, mais a toutefois signé une performance remarquable en parvenant à s'intercaler entre les deux pilotes Mercedes.

Non seulement Vettel a vaincu son coéquipier Kimi Räikkönen pour la quatrième fois en quatre course, mais il a aussi devancé Nico Rosberg de 0,147 seconde : c'est une réussite pour la Scuderia et son pilote allemand.

"Je ne suis pas surpris, nous savons tous que leur package est très bon, donc c'est un beau succès d'être capable de les séparer", se délecte-t-il. "Espérons être encore plus proches demain, nous verrons ce que nous pouvons faire".

"N'oublions pas que c'est la quatrième course, nous sommes heureux de là où nous sommes et de notre niveau de compétitivité. Nous allons essayer de leur mettre la pression, mais l'objectif, c'est de nous occuper de nous-mêmes", conclut-il, gardant la tête sur les épaules.

La dernière fois que Vettel s'est intercalé entre les Mercedes sur la grille de départ, c'était en Malaisie, et le pilote Ferrari avait remporté le Grand Prix. Peut-il réitérer l'exploit demain ?

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Sous-évènement Qualifications
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags bahrein, qualifications, résultats, vettel