Vettel victime de ses pneus arrière

Pour la deuxième fois en trois courses, Sebastian Vettel n'a même pas pu disputer la dernière séance de qualifications

Pour la deuxième fois en trois courses, Sebastian Vettel n'a même pas pu disputer la dernière séance de qualifications. Le Champion du Monde en titre a échoué à la onzième place, mais partira dixième suite à la pénalité infligée à son équipier Ricciardo. A entendre l'Allemand, sa monoplace ne l'a pas aidé.

"Mes pneus arrière se bloquaient; c'était encore plus dur dans le dernier run, mais je ne veux pas me trouver des excuses. Je pouvais pousser un peu plus mais je n'ai pas su extraire le maximum de la voiture", regrette t-il.

Néanmoins, être éliminé aux portes de la Q3 à Bahreïn n'a pas été un handicap ces deux dernières saisons, au contraire même : Kimi Räikkönen puis Romain Grosjean en 2012 et 2013 ont profité de leur économie de trains de pneus pour remonter jusqu'au podium en course.

Vettel compte bien imiter ses deux voisins de podium des dernières éditions ici : "Le set de pneus en plus que nous avons devrait nous aider demain en course"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel , Romain Grosjean
Type d'article Actualités