Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
21 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
70 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
83 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
105 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
140 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
154 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
182 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
189 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
203 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
210 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
238 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
259 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
273 jours

Vettel "n'a pas vu Hamilton" à cause de ses rétroviseurs

partages
commentaires
Par :
29 oct. 2019 à 15:50

Sebastian Vettel explique ne pas avoir été conscient de la présence de Lewis Hamilton à sa gauche au départ du Grand Prix du Mexique, lorsque le Britannique a été quelque peu tassé hors piste par la Ferrari.

Troisième sur la grille de départ à Mexico, Lewis Hamilton avait pris un excellent envol mais a été contraint de lever le pied pendant une fraction de seconde lorsque la monoplace de Sebastian Vettel s'est décalée dans sa direction, le contraignant à mettre deux roues dans l'herbe.

Le pilote Mercedes a qualifié cette manœuvre de "dangereuse" en évoquant le risque d'une "grosse collision", bien que les commissaires n'aient pas jugé utile d'ouvrir une enquête au sujet de l'incident. Vettel, lui, explique avoir été tout simplement trahi par l'angle mort de son rétroviseur.

Lire aussi :

"Je pense que l'angle mort est aussi vieux que l'invention du rétroviseur, donc je ne suis pas sûr que nous puissions y faire grand-chose", commente l'Allemand. "Il est clair qu'au premier tour, on devine où se trouvent les autres plus qu'autre chose. Surtout en arrivant dans les virages. La plupart du temps, on voit que ça se passe bien ; parfois non. Je pense que nous faisons tous de notre mieux. Nous savons que nous ne pouvons pas gagner la course au premier virage mais nous pouvons la perdre. Je ne pense pas que l'on puisse y faire grand-chose."

Sebastian Vettel, Ferrari, le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1

S'exprimant plus spécifiquement au sujet de l'incident avec Hamilton, Vettel précise : "Je ne l'ai pas vu. Il est venu après la course et m'a demandé, mais je ne voulais pas le pousser ni quoi que ce soit. Bien sûr, dès que je l'ai vu... J'ai pris mon départ, j'ai essayé de prendre l'aspiration de Charles et j'ai vérifié les rétroviseurs, celui de droite puis celui de gauche, et c'est là que j'ai vu Lewis. J'ai donc essayé de me décaler vers la droite, mais avant cela, je ne l'avais pas vu. Nous voyons assez bien dans les rétroviseurs, mais il reste forcément un angle où l'on ne peut pas voir."

L'ambiance est néanmoins restée détendue entre Hamilton et Vettel, deux champions qui éprouvent un grand respect mutuel. L'Anglais s'est d'ailleurs félicité du regain de forme de son rival, Vettel ayant remporté une victoire et fini deux fois deuxième sur les quatre derniers Grands Prix en date, après avoir connu une période de plus d'un an sans monter sur la plus haute marche du podium.

"Seb pilote très bien ces temps-ci, et c'est bon de le voir de retour au sommet, à piloter si bien. Naturellement, nous voulons des courses plus serrées avec des batailles roue contre roue, mais sur certains circuits, on ne peut malheureusement pas trop se rapprocher", conclut Hamilton.

Article suivant
Button : Le Mexique, "l'un des meilleurs pilotages" de Hamilton

Article précédent

Button : Le Mexique, "l'un des meilleurs pilotages" de Hamilton

Article suivant

Lewis Hamilton Champion du monde 2019 à Austin si...

Lewis Hamilton Champion du monde 2019 à Austin si...
Charger les commentaires