Villeneuve : Alonso a une chance "infime" de coiffer la Triple couronne

partages
commentaires
Villeneuve : Alonso a une chance
Par : Fabien Gaillard
3 mai 2017 à 07:00

Parmi les pilotes contemporains les plus proches d’avoir pu coiffer la Triple couronne, Jacques Villeneuve est heureux de voir Fernando Alonso tenter ce pari même s’il doute de ses chances de réussite.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Jacques Villeneuve est interviewé sur la scène Autosport
Fernando Alonso, McLaren
Jacques Villeneuve et Tony George
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Jacques Villeneuve, Williams FW19 Renault
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Jacques Villeneuve

Après avoir remporté les 500 Miles d’Indianapolis en 1995 puis le Championnat du monde de Formule 1 en 1997, le Québécois était tout proche d’atteindre la Triple couronne en 2008 quand il a terminé en seconde position des 24 Heures du Mans avec Peugeot.

Pour Reuters, Villeneuve s’est penché sur le défi que s’est lancé Fernando Alonso, estimant que ses chances de le réussir étaient "infimes", tout en ajoutant, avec enthousiasme : "Mais il va le tenter, et c’est ce qui est super. C’est ce qui rend cela excitant."

"C’est typique des gladiateurs et c’est ce qui fait la discipline, ce qui fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Donc il est bon qu’il y ait quelqu’un qui revienne aux sources comme cela, c’est génial."

"Ce que je trouve décevant est le nombre de pilotes [de F1] qui disent ‘pourquoi s’embêter, c’est seulement une course sur ovale… C’est dangereux, pourquoi voudrais-je courir là-bas ?’ Eh bien, tu es un compétiteur."

"Si vous êtes un pur fan de course, passionné et un compétiteur dans l’âme, vous devez être intéressé par Le Mans et l’Indy 500, tout autant que par la F1. Ce sont les trois choses principales en course automobile."

Des constructeurs réticents à accueillir des grands noms au Mans ?

Revenant sur sa propre expérience, lui qui a échoué à peu de choses de la victoire dans la Sarthe, il déclare : "Pour les pilotes, c’est toujours important […] J’ai terminé second du Mans, ce qui est dommage, ça m’a vraiment tué. Ça fait du mal."

Même s’il n’est officiellement pas retraité et donc potentiellement toujours en lice pour la Triple couronne, il ajoute, un brin fataliste : "J’attends le coup de fil [pour le Mans]. Ça n’arrivera pas. J’ai 46 ans et il faut avoir 18 ans pour courir maintenant."

Selon lui, les constructeurs engagés au Mans verraient d’un mauvais œil qu’un pilote de renom soit en position de l’emporter : "Il y a faire Le Mans et essayer de gagner Le Mans. Et il y a seulement deux ou trois voitures qui peuvent faire cela, et il n’y a aucun moyen de monter dedans."

"Un constructeur ne veut pas qu’un grand nom remporte Triple couronne parce qu’au final ce n’est de la publicité pour eux, c’est de la publicité pour le pilote. Ils veulent gagner en tant que constructeur. Donc il y a cet aspect qui bloque aussi."

Article suivant
Le Grand Prix de Russie vu par Cirebox !

Article précédent

Le Grand Prix de Russie vu par Cirebox !

Article suivant

GP de Malaisie : le promoteur s'est senti "dupé" par Ecclestone

GP de Malaisie : le promoteur s'est senti "dupé" par Ecclestone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Jacques Villeneuve
Équipes McLaren Boutique
Auteur Fabien Gaillard