Villeneuve juge l'hybride "aussi ridicule qu'inutile"

C'est suite à l'accident dont a été victime Fernando Alonso lors des essais d'avant-saison à Barcelone que l'ancien Champion du Monde canadien Jacques Villeneuve a été interrogé par le quotidien italien La Repubblica

C'est suite à l'accident dont a été victime Fernando Alonso lors des essais d'avant-saison à Barcelone que l'ancien Champion du Monde canadien Jacques Villeneuve a été interrogé par le quotidien italien La Repubblica.

Indiquant qu'il ignorait si un problème mécanique pouvait être lié ou non au malaise du pilote espagnol, Villeneuve a toutefois profité de l'occasion pour exprimer son avis au sujet des technologies hybrides aujourd'hui utilisées en Formule 1.

"Je n'aime pas ces unités de puissance," avoue Villeneuve. "L'idée qu'un pilote doive attendre qu'une lumière s'allume avant de pouvoir sortir de la voiture me dérange. Tout cela à cause du danger que représente le système électrique, et c'est pareil pour les commissaires qui doivent porter des gants."

Le Champion 1998 précise qu'il n'est pourtant pas opposé à l'utilisation des nouvelles technologies dans le sport automobile, à condition que la sécurité de tous les intervenants soit assurée.

"Je n'ai rien contre le progrès, loin de là, mais nous discutons ici de quelque chose qui n'ajoute rien au spectacle et qui représente un danger aussi ridicule qu'inutile."

Douze mois plus tôt, les pilotes, mécaniciens et commissaires avaient été formés à la prévention des dangers potentiels liés à ces nouvelles technologies. Aucun incident majeur provoqué par les technologies hybrides n'a cependant eu lieu depuis leur introduction début 2014.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Fernando Alonso
Type d'article Actualités