Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
49 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
56 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
70 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
84 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
105 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
119 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
133 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
140 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
154 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
161 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
175 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
189 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
217 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
224 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
238 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
245 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
259 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
280 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
294 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
308 jours

Villeneuve persiste et signe sur les débuts "pathétiques" de Stroll

partages
commentaires
Villeneuve persiste et signe sur les débuts "pathétiques" de Stroll
Par :
1 juil. 2017 à 09:50

Tout en reconnaissant la belle performance de Lance Stroll à Bakou, Jacques Villeneuve se montre particulièrement critique sur les débuts de son compatriote en Formule 1.

Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams FW40
Jacques Villeneuve est interviewé sur la scène Autosport
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams
Jacques Villeneuve
Lance Stroll, Williams fête son podium avec Daniel Ricciardo, Red Bull Racing en faisant un shoey
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams

Deuxième plus jeune pilote de l'Histoire de la discipline à l'âge de 18 ans, Lance Stroll y a fait ses premiers pas après un long programme d'essais réalisés dans le monde entier au volant de la Williams FW36 de 2014.

Les essais hivernaux ont toutefois été difficiles avec plusieurs sorties de piste, tout comme les premiers Grands Prix. Stroll a été constamment battu par son expérimenté coéquipier Felipe Massa en qualifications comme en course, accusant un retard moyen de neuf dixièmes sur un tour lors des sept premières manches de la saison.

"J'ai toujours dit jusqu'à Montréal que c'était pathétique, et ça l'était", déclare Jacques Villeneuve pour Motorsport.com. "Mais j'ai toujours dit qu'il avait gagné partout où il avait travaillé dur, et que la même chose se produirait probablement ici, tant qu'ils regardent la vérité en face."

"Quand on n'est pas assez bon, il faut l'admettre. C'est tout. Donc je ne sais pas pourquoi les gens se vexent à ce point. On ne peut pas dire qu'il est exceptionnel quand il est à une seconde au tour de Massa."

Un test crucial à Austin

Le Grand Prix du Canada semble toutefois avoir été un déclic avec la neuvième place, suivi d'un énième test au volant de la FW36 sur le Circuit des Amériques. Si bien qu'à Bakou, c'est Stroll qui a pris l'avantage en qualifications pour 0"045, avec le passage en Q3 à la clé, avant de tirer avantage de tous les incidents de la course pour monter sur un sensationnel podium.

"Les points à Montréal l'ont aidé", poursuit Villeneuve. "Il n'était pas rapide à Montréal, mais tout le monde a eu des problèmes, il les a évités, il a marqué des points, et cela a enlevé un gros poids de ses épaules. Ça se voyait, à Bakou. Quand tout le monde se percutait, ce n'était pas son cas. Même la voiture de son coéquipier a cassé. Certes, il a eu de la chance, mais il a aussi été rapide, il n'a rien fait de stupide et il est monté sur le podium. Rien à lui reprocher de ce côté-là."

"Il s'est bien débrouillé, mais il est le seul pilote à tester entre les courses. C'est un peu dur à avaler. Il faut que l'argent ait une limite, et là, ça repousse la limite. Mais à part ça, c'est la première fois qu'il n'était pas en grande difficulté au volant : il était même détendu, il pilotait normalement. C'est bien ! Pourquoi critiquerais-je ça ? Mais ce n'est pas pour autant que le début de saison a été bon."

Autant dire que Lance Stroll a du pain sur la planche s'il veut faire changer d'avis le Champion du monde 1997.

"Il faut être réaliste", assène Villeneuve. "Montréal a aidé, et Bakou était bien, mais ça ne change pas ce que j'ai dit auparavant. Réveillez-vous. Il faut que les gens fassent attention à ce qui est dit. Il faut être réaliste et comprendre la vérité, c'est tout."

"Regardez l'an dernier. Quand Verstappen méritait d'être critiqué, je le faisais, et quand Lance est devenu bon, j'ai été positif avec lui. Je ne retirerai pas ce que j'ai dit auparavant, parce qu'il n'était pas au niveau. À Bakou, il l'était, c'est aussi simple que ça", conclut-il.

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Grosjean "fatigué" d'être diffusé par la FOM

Article précédent

Grosjean "fatigué" d'être diffusé par la FOM

Article suivant

Kvyat accuse le coup après son abandon de Bakou

Kvyat accuse le coup après son abandon de Bakou
Charger les commentaires