Villeneuve - Stroll chez Williams, "ce n’est pas comme Maldonado" !

partages
commentaires
Villeneuve - Stroll chez Williams,
Par : Basile Davoine
9 nov. 2016 à 18:15

S’il a pu se montrer réservé et critique quant à l’arrivée de son compatriote Lance Stroll chez Williams l’année prochaine, Jacques Villeneuve ne dresse pas un constat totalement sombre de l’annonce faite la semaine dernière.

Lance Stroll, Valtteri Bottas, Williams
David Croft, commentateur Sky Sports, Valtteri Bottas, Lance Stroll, Claire Williams, directrice adjointe Williams
Lance Stroll, Valtteri Bottas, Claire Williams, directrice adjointe Williams
Jacques Villeneuve
Lance Stroll, Claire Williams, directrice adjointe Williams
Lance Stroll, Williams
Jacques Villeneuve
Lance Stroll, Williams
David Croft, commentateur Sky Sports, Valtteri Bottas, Lance Stroll, Claire Williams, directrice adjointe Williams

Le champion du monde 1997 y voit la confirmation d’une tendance avec des débutants en F1 qui sont désormais très jeunes, tout en mettant en garde le jeune homme de 18 ans face à l’univers très concurrentiel auquel il va se frotter.

La fortune de la famille Stroll fait l’objet de nombreuses discussions et critiques, puisqu’elle a grandement facilité l’ascension du natif de Montréal, mais selon Villeneuve, cela ne suffit pas à occulter son mérite d’accéder à la catégorie reine.

"Il commencera en Formule 1 à 18 ans déjà, et il arrive avec de meilleurs résultats que Verstappen car il a au moins remporté son championnat de Formule 3", constate le Québecois dans une interview accordée à minute-auto.fr. "C’est devenu la norme en F1 moderne de prendre des pilotes aussi jeunes. En ne regardant que ses résultats, oui, il mérite sa place. Et puis la F1 d’aujourd’hui demande moins de maturité qu’à l’époque."

"Il arrive avec un énorme budget et Williams en avait besoin, mais il arrive tout de même avec un titre en F3 et donc, sur le papier, un énorme talent. Ce n’est pas non plus comme Pastor Maldonado ! Il est encore en pleine progression, il n’a pas remporté son championnat après cinq années de présence !"

"Un facteur âge auquel personne n'échappe"

Grâce aux millions d’euros dépensés par son père, Lance Stroll bénéficie indéniablement d’une préparation idéale avant son arrivée en F1, notamment à travers un simulateur qui l’a déjà beaucoup aidé pour la F3, mais aussi avec des séances d’essais sur une monoplace d’il y a deux ans. Néanmoins, rien ne peut remplacer l’expérience qu’il va acquérir une fois qu’il sera lancé dans le grand bain, et affronter des situations difficiles qu’il n’a pas encore rencontrées sera son plus grand défi.

Que peut-il alors lui manquer ? "C’est le manque d’habitude de prendre ses responsabilités et de ne pas évaluer le poids de certaines actions", estime Villeneuve. "Malgré tout le talent du monde, il y a un facteur âge auquel personne n’échappe. Il gagnera en sérieux et en maturité avec les années."

"Il y a aussi le fait de ne jamais avoir été en position de faiblesse, de risque que la carrière s’arrête faute de résultats. Ce n’est pas qu’il y ait un risque de prendre trop d’assurance, mais il n’a pas l’habitude des situations difficiles où il n’est pas protégé. Il faudra qu’il évolue psychologiquement, mais on ne sait pas encore s’il va évoluer dans le bon ou mauvais sens, s’il deviendra un grand pilote ou s’il va s’écraser en vol."

"Il faut éviter de faire des bêtises et gagner au plus vite en maturité", conseille-t-il. "Être rapide sur le long terme, ce n’est pas ce qui est le plus compliqué. Ce qui l’est, c’est le côté psychologique, la force mentale du pilote. En fait, le mieux c’est de se regarder dans un miroir car très peu de pilotes en sont capables aujourd’hui."

Là où beaucoup veulent voir de grandes similitudes entre le parcours de Stroll et celui de Verstappen avant lui, l’ancien pilote Williams souligne encore de grandes différences. C’est à ses yeux le cas dans ce qui sera toléré ou non par rapport au comportement.

"Un pilote ne doit jamais essayer d’en copier un autre", prévient-il. "Il doit juger sa propre situation, différente de celle de Verstappen ou de n’importe quel autre pilote. Quoi qu’il arrive, un pilotage à la Verstappen serait bien moins accepté par les médias chez Williams, qui a une image de constructeur solide et une légitimé en course que tous n’ont pas."

Prochain article Formule 1
McLaren-Honda veut faire oublier le bain de soleil d’Alonso !

Article précédent

McLaren-Honda veut faire oublier le bain de soleil d’Alonso !

Article suivant

Horner - Verstappen, "un des meilleurs pilotages que j'aie vus en F1"

Horner - Verstappen, "un des meilleurs pilotages que j'aie vus en F1"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Lance Stroll Boutique
Équipes Williams
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités