Villeneuve : C'est Verstappen qui domine, pas Red Bull

Pour Jacques Villeneuve, la domination de Max Verstappen sur la Formule 1 n'est pas nuisible à la discipline, qu'il estime plus resserrée que jamais derrière le Néerlandais.

Max Verstappen, Red Bull Racing, vainqueur, arrive sur le podium

Avec 138 points d'avance sur son plus proche poursuivant à neuf courses de la fin de saison et la victoire lors de 11 des 13 Grands Prix disputés jusqu'ici, Max Verstappen se dirige assurément vers un troisième sacre mondial de rang. Depuis plus d'un an désormais, le Néerlandais, porté par son écurie Red Bull, règne sans partage sur la discipline, avec 20 succès sur les 24 dernières épreuves et des records de domination qui ne cessent d'être remis en question.

Une situation qui semble loin des promesses de la réglementation technique mise en place en 2022, qui devait favoriser un resserrement général du peloton. Aussi, d'aucuns craignent que si elle perdure, cette domination d'une seule écurie et d'un seul homme ne finisse par nuire à la Formule 1 alors qu'elle connaît depuis quelques années un phase de croissance.

Toutefois, pour Jacques Villeneuve, il n'y a aucune raison que ce soit le cas. Interrogé par Motorsport.com, dans le cadre d'un événement "Player 0.0" d'Heineken, sur le point de savoir s'il fallait saluer cette domination ou craindre ses conséquences sur le spectacle, le Champion du monde 1997 a estimé qu'elle n'était en rien différente de que la F1 a connu avec Mercedes et Lewis Hamilton.

"Il est meilleur que les autres. C'est tout. Il n'y a donc pas lieu de dire que c'est nuisible. Ce ne sont pas les règles qui font de lui le meilleur. Il est le meilleur. Les gens devraient en être heureux et fiers. Avant, c'était Lewis et Mercedes, et personne ne se plaignait. Alors pourquoi les gens ne se plaignaient pas de Lewis, mais se plaignent aujourd'hui de Max ? Je ne comprends pas le concept."

La voiture lui convient, mais aussi parce qu'il travaille avec l'équipe pour créer une monoplace qui est comme une seconde peau pour lui.

Jacques Villeneuve, à propos de Max Verstappen

Et combien de temps une telle domination pourrait-elle durer ? "Il sera toujours compétitif", répond Villeneuve. "En ce moment, la voiture lui convient, mais aussi parce qu'il travaille avec l'équipe pour créer une monoplace qui est comme une seconde peau pour lui. Il saute dans la voiture et n'a même pas besoin de réfléchir. C'est comme s'il voulait courir et que ses pieds bougeaient [tout seuls]. Il veut piloter, il tourne les bras et la voiture fait ce qu'il veut et il sait à quoi s'attendre."

"Mais c'est parce qu'il travaille avec l'équipe, avec Adrian Newey, avec son ingénieur [Gianpiero Lambiase]. Et c'est aussi ce qui permet à Red Bull de rester compétitif. Cela fait partie intégrante de l'équipe. Et vous le voyez chaque année. Lors des premières courses, Pérez est au même niveau que lui ou un peu mieux. Mais Max travaille et travaille encore, il arrive à faire ce qu'il veut avec sa voiture et il détruit Perez. C'est la même chose chaque année."

Revenant plus tard sur l'idée d'une domination Red Bull qui peut s'étirer dans le temps, Villeneuve a ajouté : "Attendez. Vous dites Red Bull, non, c'est Max qui domine. Ce n'est pas Red Bull. La F1 n'a jamais été aussi serrée. Si vous regardez de la première à la vingtième place, il y a parfois une seconde, 1,2 seconde. Cela n'a jamais été le cas dans l'histoire. Et les gens se plaignent. Ça n'a jamais été aussi bien."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Aston Martin n'envisage pas le remplacement de Stroll en 2024
Article suivant Hamilton prolonge de deux années chez Mercedes

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse