Virgin : Du mieux mais toujours loin

Dans la lutte que se livre les nouvelles écuries, Virgin Racing est toujours à la poursuite de Lotus

Dans la lutte que se livre les nouvelles écuries, Virgin Racing est toujours à la poursuite de Lotus.

Même si des progrès sont à observer à Montréal, Timo Glock a été contraint à l'abandon alors que Lucas di Grassi n'a terminé que 19ème.

Lucas di Grassi, 19ème :


"Le début de la course fut pour moi très positif. J'ai eu un bon départ et ensuite j'ai été dépassé par Timo et Bruno Senna et nous étions à la poursuite de la Lotus de Jarno Trulli."

"Le premier relais était très rapide et nous étions en lutte pour la dixième place, notre première fois en position de marquer des points. Malheureusement, peu avant la fin de la course, nous avons eu une perte de pression hydraulique et j'ai dû ménager la voiture. Une fin décevante, mais c'était bien car nous avons été capables de continuer et d'amener la voiture au bout."

Timo Glock, 20ème :


"Tout simplement une course folle. Mon départ était correct mais ensuite au virage 8, Bruno Senna est rentré dans l'arrière de ma voiture, ce qui l'a détruite et provoqué beaucoup d'appui, ce qui m'a sorti de la piste et m'a positionné dernier."

"J'ai essayé de remonter, mais les problèmes que nous avions anticipés à propos des pneus ont commencé plus tôt et nous nous somme concentrés à les préserver. Les arrêts aux stands étaient très rapides, les cinq, et l'équipe a fait du bon travail. Mais ensuite j'ai eu un problème de direction dix tours avant la fin et ma course s'est terminée."

"En général, aussi génial que puisse être le retour au Canada, cela a été un week-end très difficile pour nous et nous espérons de meilleurs résultats à Valence dans deux semaines."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Timo Glock , Lucas Di Grassi , Bruno Senna
Équipes Virgin Racing
Type d'article Actualités