La visibilité sous la pluie plus que jamais chantier prioritaire

La Formule 1 va redoubler d'efforts pour tenter de trouver une parade au manque de visibilité sous la pluie. La solution pourrait se trouver du côté du diffuseur.

Liam Lawson, AlphaTauri AT04

Photo de: Red Bull Content Pool

La Formule 1 reste en quête d'une solution viable pour résoudre le problème du manque de visibilité sous la pluie. Plus que l'état de la piste à proprement parler, ce souci est régulièrement celui qui empêche les monoplaces de rouler pour des raisons évidentes de sécurité, et il s'est accentué avec l'avènement de l'effet de sol depuis le début d'année dernière. Le "spray" soulevé par les voitures peut créer un véritable rideau opaque qui empêche le peloton d'évoluer. 

Récemment, une première idée a été testée dans le cadre d'un roulage à Silverstone, avec des garde-boue ajoutés derrière chacun des quatre pneus. Il en est ressorti que ce système ne permettait pas de réduire suffisamment les projections mais a également mis en évidence le rôle du diffuseur dans l'équation. 

Quelques jours après un Grand Prix des Pays-Bas perturbé par la pluie à Zandvoort, Stefano Domenicali assure dans le paddock de Monza que l'amélioration de la visibilité en Formule 1 par temps de pluie est désormais un chantier prioritaire. Les tests seront approfondis pour tenter de trouver une parade efficace. 

"La Formule 1 est et restera un championnat de monoplaces, avec des voitures non carrossées", promet le PDG de la F1. "Cependant, il y a une discussion ouverte car nous n'avons jamais eu autant de courses sous la pluie que ces dernières années. Le problème de visibilité que rencontrent les pilotes sous la pluie doit être résolu. Ce n'est pas un problème d'adhérence et je pense qu'à l'avenir, un seul type de pneu pluie suffira. À Zandvoort, on a vu un restart avec les intermédiaires, et ça a marché. Mais le problème de la visibilité demeure."

"On évaluera les système des garde-boue, qui peuvent limiter le phénomène de spray. Mais on évalue aussi la possibilité d'intervenir sur la sortie du diffuseur. C'est un sujet important, car si l'on pense au public qui vient assister à une course, on se doit de limiter la possibilité que le Grand Prix soit interrompu." 

Une solution du côté du diffuseur pour améliorer la visibilité sous la pluie ?

Une solution du côté du diffuseur pour améliorer la visibilité sous la pluie ?

S'ils n'ont pas été concluants à ce stade, les essais menés à Silverstone ont tout de même ouvert la voie à la compréhension d'éléments clés et à d'autres chemins à suivre sur le plan technique. 

"Il y a un défi à relever avec la nouvelle aéro en F1, et c'est quelque chose que l'on essaie de résoudre", appuie Robert Reid, vice-président Sport de la FIA. "On travaille sans relâche sur tout ce que l'on peut faire pour réduire le spray et améliorer la visibilité."

"Il n'y a pas de solution spécifique pour le moment mais, comme on l'a vu en F1, il y a eu une première étape d'apprentissage vers certaines solutions. Je sais qu'il y a eu quelques critiques, et j'ai lu que c'était un échec, mais dans toutes ces situations, il faut essayer des choses, et c'est exactement ce que l'on a fait. Ce n'est certainement pas un échec, car on a beaucoup appris. Et les prochaines itérations ne cesseront de progresser."

Propos recueillis par Roberto Chinchero

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Alonso : "Je me concentre un peu plus sur Lewis que sur Checo"
Article suivant Ferrari met au clair l'attribution des responsabilités techniques

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse