Bientôt un vote de Liberty Media sur le plan d'acquisition de la F1

partages
commentaires
Bientôt un vote de Liberty Media sur le plan d'acquisition de la F1
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Basile Davoine
9 déc. 2016 à 16:30

Les actionnaires de Liberty Media ont été convoqués pour une réunion au début du mois prochain, afin de voter des propositions permettant d'achever le rachat de la Formule 1.

Chase Carey, Président du Formula One Group avec Bernie Ecclestone et Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing
La grille de départ avant le départ de la course
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, en tête au départ de la course
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène au départ

La compagnie américaine détient 19,1% des parts de la F1 et, après avoir reçu le feu vert des autorités antitrust, a l'intention de prendre le contrôle complet de la discipline l'année prochaine.

Si Bernie Ecclestone laissait entendre la semaine dernière qu'il n'était pas certain de voir l'accord aller jusqu'au bout comme prévu initialement, Liberty Media a annoncé vendredi que ses actionnaires se réuniraient le 17 janvier pour discuter de ce dossier.

Il est précisé que, lors de cette réunion, les actionnaires "voteront des propositions relatives à l'émission par Liberty d'actions de ses actions ordinaires Series C Liberty Media en lien avec la proposition d'acquisition de la Formule 1 et le changement de nom de Liberty Media Group et des actions ordinaires de Liberty Media pour devenir Formula One Group et les actions ordinaires de Liberty Formula One".

S'exprimant récemment auprès de Motorsport.com au sujet de l'accord avec Liberty Media, Ecclestone a déclaré : "Je n'ai jamais compté leur argent. Je ne connais pas leur compagnie, alors je n'en ai aucune idée. Ils ont payé ce qu'ils devaient payer, ils ont acheté 10% de la compagnie et ils ont payé."

"Je serais surpris si ça ne se faisait pas, mais si ça ne se fait pas, c'est comme ça. CVC sera toujours propriétaire de ses parts, moins ce qu'ils ont vendu. Liberty aura 10%. Ils auront le même nombre de parts, un peu moins en fait, que ce que ma famille a."

Prochain article Formule 1
Paddy Lowe pourrait quitter Mercedes, mais pas pour Ferrari

Previous article

Paddy Lowe pourrait quitter Mercedes, mais pas pour Ferrari

Next article

Des liens plus étroits entre Toro Rosso et Red Bull en 2018

Des liens plus étroits entre Toro Rosso et Red Bull en 2018

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités