Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

De Vries chez Red Bull en 2024 ? Shovlin ne serait "pas surpris du tout"

Directeur de l'ingénierie piste chez Mercedes, Andrew Shovlin ne serait pas surpris si Nyck de Vries épaulait son compatriote Max Verstappen chez Red Bull Racing l'an prochain.

Nyck de Vries, AlphaTauri

Photo de: Red Bull Content Pool

La semaine prochaine, Nyck de Vries va se lancer dans sa première saison complète en F1. Le pilote de 28 ans a été confirmé comme pilote AlphaTauri en octobre dernier, après des débuts impressionnants au Grand Prix d'Italie, où il a remplacé Alexander Albon chez Williams et a marqué les points de la neuvième place, alors qu'il a sauté dans la voiture pour la première fois du week-end en Essais Libres 3.

Juste avant le début de la saison 2023, le livre Max & Nyck va être publié aux Pays-Bas. Les auteurs Ivo Pakvis et Stijn Keuris analysent l'impact de Max Verstappen sur la Formule 1 et la manière dont le pilote Red Bull a contribué à l'arrivée d'un second Néerlandais sur la grille de départ, ainsi que la trajectoire inhabituelle de De Vries vers le sommet.

Pour leur livre, Pakvis et Keuris se sont entretenus avec de nombreuses personnes impliquées dans la carrière de De Vries, notamment Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste chez Mercedes. Shovlin ne serait pas surpris si De Vries, pilote de réserve pour la structure de Brackley ces deux dernières années, était promu chez Red Bull à l'issue de sa première saison en F1 avec AlphaTauri.

"Je ne doute pas que Nyck a la capacité de gagner des courses s'il est dans la bonne écurie avec la bonne voiture", a déclaré Shovlin dans Max & Nyck. "Est-ce qu'il peut devenir Champion du monde ? Ça dépend de lui. Il a moins de temps pour y parvenir, compte tenu de son âge, mais il compense cela avec son expérience."

"Nous avions un accord avec Nyck : si nous ne pouvions pas le mettre dans une écurie Mercedes, il pourrait choisir sa meilleure option. Et il se peut que nous regrettions un jour de l'avoir laissé partir. Je ne serais pas surpris si, d'ici peu, nous courions contre lui dans l'écurie d'usine Red Bull. Je ne serais pas du tout surpris si cela se produisait dans les douze prochains mois, par exemple."

Nyck de Vries avec l'AlphaTauri AT04

Nyck de Vries au volant de l'AlphaTauri AT04

Cependant, il n'était pas envisageable pour Mercedes de se dresser en travers du chemin de De Vries. "Il était très bien intégré à notre équipe, mais on ne peut pas le retenir. Il était le pilote d'essais et de réserve idéal pour nous. Si nous avions pu le garder sur le banc de touche pour l'utiliser quand nous en avions besoin, nous l'aurions fait, mais nous aurions alors empêché un pilote de réaliser son rêve. Avec son titre de Formule E, il avait une grande importance pour la marque Mercedes, et il a été excellent comme pilote de réserve. C'est aussi pour ça que nous voulions l'aider davantage."

"C'est aussi important pour l'avenir. Les chances que Nyck ait envie de revenir dans cette équipe seront influencées par la manière dont nous l'avons traité au fil des années. Rien ne dit que Nyck ne pilotera pas une Mercedes un jour."

Et le fait que Red Bull ait été si prompt à recruter De Vries chez AlphaTauri après son apparition à Monza n'étonne aucunement Shovlin. "Mais ce que j'ai trouvé bizarre, c'est que les gens ne se soient pas disputé ses services davantage. Seul Red Bull a pris une décision purement basée sur le talent. Et je pense que s'il n'a pas obtenu un baquet ailleurs, c'est notamment pour des raisons politiques", estime le Britannique.

Shovlin ne tarit pas d'éloges sur la prestation de De Vries au Grand Prix d'Italie l'an dernier : "Il était face à des pilotes qui avaient déjà des centaines d'heures d'expérience dans leurs voitures. Si on met soudain un pilote de Formule 1 dans une voiture différente pour un Grand Prix, je pense que la plupart d'entre eux trouvent ça très difficile. Nous connaissions le potentiel de Nyck et savions qu'il faisait partie de la meilleure moitié de la grille. Mais maintenant, le reste du monde l'a vu aussi."

Ainsi, l'Anglais est optimiste quant à la suite des événements pour De Vries : "Je m'attends à ce qu'il soit performant chez AlphaTauri. Ce qu'il a montré à Monza, c'est ce dont il est capable sans expérience. Personne ne devient un moins bon pilote avec l'expérience. Il ne peut donc que progresser."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Stroll victime d'un accident de vélo et absent à Bahreïn
Article suivant Verstappen, Red Bull et Bagnaia nommés aux Laureus Awards

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse