Webber aurait pu gagner le Grand Prix

Mark Webber aurait-il pu remporter le Grand Prix de Malaisie si les pluies diluviennes s'étaient abattues quelques minutes plus tôt sur le tracé de Sepang ?Selon les ingénieurs de Red Bull, le natif de Queanbeyan aurait pu se retrouver aux...

Mark Webber aurait-il pu remporter le Grand Prix de Malaisie si les pluies diluviennes s'étaient abattues quelques minutes plus tôt sur le tracé de Sepang ?

Selon les ingénieurs de Red Bull, le natif de Queanbeyan aurait pu se retrouver aux avant-postes si la météo s'était dégradée plus rapidement, en tout cas, avant qu'il ne rentre aux stands pour chausser des intermédiaires.

En effet, Webber a dû repasser par les stands et, jugeant que la piste n'était pas suffisamment mouillée pour monter des gommes 'extrême pluie', son équipe l'a équipé de pneumatiques intermédiaires. Mais dans les secondes qui ont suivi, le déluge a commencé et Webber a dû de nouveau repasser par les stands.

"Ca nous a coûté la victoire, c'est ce qu'ils m'ont dit. Je ne le savais pas vraiment. Dans la voiture vous ne voyez rien et je n'avais pas la moindre idée de ma position," avoue le pilote Red Bull.

En ce qui concerne l'attente interminable qui a précédé l'annonce officielle de l'arrêt de la course, l'Australien explique qu'il est allé voir tous les autres pilotes pour connaître leur opinion sur la possibilité de redémarrer le Grand Prix.

"Il n'y avait pas de moyen de repartir. Les pneumatiques 'extrême pluie' dégagent un peu l'eau, mais derrière la voiture de sécurité vous perdez tellement en température que c'est un cercle vicieux. Vous ne pouvez pas piloter une F1 dans ces conditions."

"Il commençait à faire trop sombre, la piste était détrempée et j'ai simplement demandé aux autres ce qu'ils pensaient. Ils ont dit : c'est impossible, ils rêvent, on ne peut pas courir."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités