Webber - De plus en plus de pilotes F1 vont rejoindre l'Endurance

Retiré de la F1 depuis la fin de la saison 2013, Mark Webber n'aura pas connu la nouvelle ère des motorisations V6 turbo. Mais le pilote australien n'a aucun regret, estimant qu'il a quitté la discipline au meilleur moment pour rejoindre l'Endurance.

Sous contrat avec Porsche depuis le retour du constructeur allemand en LMP1, l'ancien pilote Red Bull estime que le développement du WEC et son approche en termes de réglementation technique ne va cesser de rendre la série de plus en plus attractive.

Nous sommes qualifiés pour piloter des F18 mais nous pilotons pour la Lufthansa.

Mark Webber

Cette année, il a accueilli Nico Hulkenberg dans le garage Porsche, puisque le pilote Force India participera aux 24 Heures du Mans la semaine prochaine, entre deux Grand Prix. Webber ne cache pas l'enthousiasme du nouveau-venu lorsqu'il a découvert pour la première fois la Porsche 919 Hybrid.

"Les gens me demandent toujours quelle est la différence entre la F1 et le LMP1", constate Webber dans une interview accordée à Racer. "En 2005, 2006, 2007, la Formule 1 était à part, mais ces dernières années, évidemment, les deux séries sont devenues de plus en plus proches."

"Nico Hülkenberg est venu et a dit : "J'attaque, j'attaque à chaque tour dans la Porsche ; en Formule 1, c'est davantage de l'endurance!" Les gens ne veulent pas entendre cela trop souvent, mais c'est la vérité."

Le vœu d'une F1 reine

Il ne faut pas s'y tromper, Mark Webber ne dénigre pas la Formule 1. L'Australien aimerait voir la catégorie reine revenir à des standards plus élevés et conserver son rang de discipline majeure du sport automobile. Mais il prévient : dans les conditions actuelles, l'Endurance continuera d'attirer d'autres pilotes issus de la F1.

"J'aime la Formule 1, je veux qu'elle soit le pinacle, je veux que l'on y trouve les meilleurs pilotes, le meilleur de tout. Mais la Formule 1 a certainement perdu certaines de ces choses-là ces dernières années", explique-t-il.

"J'ai dit à Paul Hembery chez Pirelli : "Nous sommes qualifiés pour piloter des F-18 mais nous pilotons pour la Lufthansa." Et les pilotent le savent. J'imagine que l'on verra davantage de pilotes F1 regarder dans cette direction car l'Endurance a beaucoup à offrir."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , 24 heures du Mans
Pilotes Mark Webber , Nico Hülkenberg
Type d'article Actualités
Tags endurance, lmp1, webber