Webber - Le temps atténue les désaccords avec Vettel

Coéquipiers de 2009 à 2013, Mark Webber et Sebastian Vettel ont connu des hauts et des bas dans une entente qui est allée de mal en pis au fil des saisons.

Prétendant au titre en 2010, Webber a laissé passer sa chance et ouvert la voie à quatre années de domination pour l'Allemand. Une collaboration ponctuée d'incidents, comme l'accrochage entre les deux pilotes Red Bull en Turquie, la polémique autour de l'aileron avant différent à Silverstone ou l'affaire du multi-21 à Sepang.

Un dialogue de nouveau ouvert

Les deux hommes n'ont jamais caché une certaine tension de leurs relations, voire une certaine défiance, mais le départ de Webber pour l'Endurance à l'issue de la saison 2013 et la nouvelle aventure de Vettel chez Ferrari cette saison prouvent que le temps passe et que les histoires se rangent dans les livres du passé. Le dialogue s'est même renoué entre les deux anciens coéquipiers.

"Nous avons pris le même vol de Melbourne à Dubaï après le Grand Prix à Melbourne et nous étions assis ensemble ; nous avons bien discuté", raconte Webber sur les ondes d'une radio locale à Dubaï.

"Le temps est un grand guérisseur. Quand vous êtes là pour la même chose et que vous voulez le même territoire, c'est difficile de trouver de l'air, et chaque saison s’enchaîne avec la précédente. Maintenant, je pense que le temps a passé et nous verrons bien. Nous étions en désaccord, mais je suppose que nous ne l'étions pas quand nous n'avions plus nos casques."

Sepang 2013, sommet de la mésentente

Webber le reconnait sans détour, la réussite insolente de son coéquipier durant les années de domination Red Bull a été difficile à digérer. Par-dessus tout, il considère le non-respect des consignes de la part de l'Allemand en Malaisie en 2013 comme le point d'orgue de leur mésentente.

"Vettel et moi avons été coéquipiers pendant quelques années et la vitrine de trophées de Sebastian était un peu différente de la mienne à la fin", rappelle Webber. "Il a très bien fait les choses ; nous avons connu une grande période de succès chez Red Bull Racing en tant qu'équipe en remportant quelques championnats constructeurs, et pilotes pour Seb. Avec cela une certaine tension se crée sur le plan professionnel et cela peut se ressentir sur le plan personnel."

"Le Grand Prix de Malaisie 2013 était la cerise sur le gâteau pour ce qui était une relation difficile de quatre années. Maintenant, c'est différent quand il n'y a pas de compétition, nous ne sommes plus sur le ring de boxe."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags coéquipiers, mésentente, passé, rivalité