Formule 1 GP de Belgique

Webber : "Plus d'éloges et de notoriété" si Red Bull était un constructeur

Mark Webber estime que les succès de Red Bull en Formule 1 manquent parfois de reconnaissance.

Un représentant Red Bull reçoit le trophée sur le podium des mains de Mark Webber

Cinquième écurie de l'histoire à avoir remporté plus de 100 Grands Prix, Red Bull a rejoint Ferrari, McLaren, Mercedes et Williams dans ce club très fermé. L'image de la structure autrichienne, engagée en F1 depuis 2005, n'est toutefois pas toujours celle qu'elle espérerait. L'écurie parfois réduite au terme de "fabricant de canettes", l'activité principale et historique de l'entreprise, a pourtant accumulé à ce jour 11 titres mondiaux (6 chez les pilotes, 5 chez les constructeurs) et impose cette année sa domination avec Max Verstappen.

Née du rachat de Jaguar il y a bientôt vingt ans, Red Bull a bâti une écurie de pointe et développé des activités ultramodernes sur son campus de Milton Keynes, y compris au-delà de la piste. Après des ères de collaboration avec Renault puis Honda, l'écurie met aujourd'hui en place son propre département moteur pour développer, à partir de 2026, son unité de puissance avec le soutien de Ford.

En termes de palmarès comme de moyens, Red Bull n'a rien à envier aux écuries d'usine des grands constructeurs automobiles impliqués en Formule 1. Néanmoins, Mark Webber, qui a disputé sept saisons sous ses couleurs (2007-2013), estime que ce qui est "forcément l'une des plus belles success-stories de la Formule 1" n'est pas toujours reconnue à sa juste valeur.

"S'il s'agissait d'un constructeur, il y aurait peut-être plus d'éloges et de notoriété", observe l'ex-pilote australien auprès de Motorsport.com. "En substance, ça reste une écurie constituée de gens extraordinaires, qui ont fait un excellent travail pour concevoir de magnifiques Formule 1 et remporter des titres mondiaux chez les pilotes et les constructeurs, en dominant à bien des égards."

"Je pense que leur capacité à faire ça a été une formidable success-story. Et ce qu'ils ont investi dans ce domaine, que ce soit au niveau du staff, des infrastructures à Milton Keynes, tout ce qu'ils ont fait, c'en est la preuve. L'engagement dont ils font preuve n'est peut-être pas inégalé mais c'est quelque chose. On a vu beaucoup de monde s'en aller et revenir [en F1]. Et eux, ce qu'ils ont fait, avec deux équipes [Red Bull Racing et AlphaTauri, ndlr]… Les gens oublient le niveau d'emploi apporté par Red Bull en F1, c'est vraiment extraordinaire."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Pourquoi Pirelli veut un pneu "super-intermédiaire"
Article suivant Palou casse son accord avec McLaren, Zak Brown furieux

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse