Webber : Ricciardo chez Renault, "un transfert un peu chaud"

partages
commentaires
Webber : Ricciardo chez Renault,
Par : Basile Davoine
15 oct. 2018 à 08:04

Mark Webber comprend le pari tenté par Daniel Ricciardo la saison prochaine en rejoignant Renault, mais souligne à quel point celui-ci peut s'avérer dangereux et demandera de la patience.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team, ET Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, en conférence de presse
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, monte dans sa voiture
Mark Webber
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Mark Webber, et David Coulthard, Channel 4 F1 sur la grille
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, sur scène

Successeur de Mark Webber chez Red Bull Racing en 2014, Daniel Ricciardo s'en ira vers d'autres aventures la saison prochaine pour rejoindre Renault. Un choix de carrière qui a surpris lorsqu'il a été officialisé durant l'été, et qui place l'Australien face à un pari risqué, qui ne peut fonctionner qu'à moyen voire long terme.

Webber ne cache pas une forme de préoccupation quant à l'avenir de son compatriote en Formule 1, après ce choix qui a tout d'un quitte ou double, mais estime qu'il faut parfois s'apprêter à relever un tel défi pour en récolter les fruits un peu plus tard. En attendant, la saison 2019 devra être un jeu de patience et de réalisme selon lui pour Ricciardo.

"Il est d'une classe mondiale absolue, on le sait, c'est le top du top, l'un des meilleurs le dimanche, il n'y a aucun doute là-dessus", rappelle Webber dans les colonnes du Sydney Morning Herald. "Nous verrons. J'espère que c'est une décision inspirée, nous devrons observer attentivement, mais ce transfert est un peu chaud, ça doit fonctionner pour lui. À court terme, il sait que ce sera [un pas en arrière]. Il sera derrière Red Bull l'année prochaine. Il mise sur le long terme. C'est ce qui préoccupe."

Lire aussi :

À 29 ans, après cinq saisons chez Red Bull Racing couronnées à ce jour de sept victoires et deux pole positions, Ricciardo a théoriquement l'avenir devant lui. Mais l'univers de la Formule 1 reste impitoyable et le vent tourne parfois plus vite qu'on ne le croit. Webber compte néanmoins sur le natif de Perth pour franchir l'obstacle de deux saisons au moins qui s'annoncent délicates.

"C'est parfois ce qu'il faut faire, un pas en arrière, voire deux", admet Webber. "Il doit être réaliste quant à ce qu'il est possible de faire là-bas et trouver ce qu'il peut faire de manière réaliste avec le temps qui lui reste. Il a encore beaucoup de temps devant lui… mais nous aimerions tous le voir dans une situation plus compétitive que celle qui sera la sienne ces deux prochaines années."

Hamilton comme Federer

Avant de voir Daniel Ricciardo s'immiscer une bonne fois pour toute dans la lutte pour le titre mondial lors des saisons à venir, Webber estime que l'ère de domination de Lewis Hamilton a encore de beaux jours devant elle si le Britannique poursuit sur sa lancée. Un quadruple Champion du monde, filant tout droit vers un cinquième sacre cette année, que l'Australien compare volontiers au tennisman Roger Federer.

"L'année prochaine, c'est une remise à zéro complète", prévient Webber. "Nous verrons, mais on dirait qu'il est très motivé, et c'est dangereux pour les autres. Quand Hamilton a faim, il est Federer-esque. C'est pour cela qu'il est payé 60 millions de dollars par an pour le travail qu'il fait. Il est habile."

Article suivant
Wolff ne veut pas s'immiscer dans les choix stratégiques de Mercedes

Article précédent

Wolff ne veut pas s'immiscer dans les choix stratégiques de Mercedes

Article suivant

Vandoorne rejoint HWA en Formule E

Vandoorne rejoint HWA en Formule E
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique , Mark Webber
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités