Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
30 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
92 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
115 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
219 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
255 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
282 jours

Webber : Seidl est l'homme qui peut sortir McLaren de la crise

partages
commentaires
Webber : Seidl est l'homme qui peut sortir McLaren de la crise
Par :
8 févr. 2019 à 12:27

Mark Webber a déclaré que son ancien patron chez Porsche en LMP1, Andreas Seidl, allait tout faire pour remettre McLaren sur le droit chemin en F1.

L'Australien a connu Seidl lors de sa première saison chez Williams, à l'époque où l'Allemand était ingénieur chez BMW. Ils ont plus tard travaillé ensemble du côté de Porsche, après le départ de Mark Webber de la Formule 1, quand il a rejoint le programme LMP1.

L'ancien pilote Red Bull se montre ainsi confiant quant à la capacité de Seidl à sortir McLaren du marasme et ne s'étonne pas vraiment du fait qu'il ait choisi un tel challenge plutôt que de tenter sa chance auprès d'une écurie en forme. 

Lire aussi :

"S'il y a bien une personne qui est faite pour ce travail...", a déclaré Webber pour Motorsport.com. "Il va essayer de toutes ses forces. C'est vraiment un addict au travail, très, très, très pointu sur le plan technique, et super avec les gens. Il est assurément l'un des meilleurs avec lesquels j'ai travaillé."

"Andreas et moi, nous nous connaissons depuis 2005. Il était mon ingénieur moteur chez Williams, en provenance de BMW. [...] Il est extrêmement excité [par son arrivée chez McLaren], vraiment. Mais il sait qu'il a du pain sur la planche. Il a eu quelques aperçus de la Formule 1 avec Sauber BMW."

"Il a grandement contribué à notre succès avec la 919. Pas seulement lui, c'était une grosse équipe, mais il a assurément boosté les résultats. Il a toujours voulu revenir en F1. Et je ne pense pas que ça ait été son seul coup de fil en provenance du paddock, pour être honnête. Je pense qu'il voit cela comme une excellente opportunité de faire une grande différence."

Lire aussi :

Malgré tout, pour Webber, le retournement de situation ne sera pas immédiat et revenir au sommet "va prendre du temps". Pour lui, il faut que l'attention de McLaren soit un peu plus tournée vers les Grands Prix. 

"Malgré les défauts de Ron [Dennis], c'est à cette époque qu'ils étaient à leur meilleur niveau. Quand ils étaient au top de l'harmonie, avec le modèle commercial qui était en place ; vous preniez les pilotes et c'était parti. McLaren était une bête. Puis ils ont voulu faire des voitures de route, ensuite c'était du genre 'Qu'est-ce qu'on fait ici ?'. Puis un peu d'IndyCar, un peu de... on ne peut pas tout faire. Il faut de la concentration. Chaque équipe qui a réussi en Formule 1 s'est focalisée sur une chose et a bien recruté."

Avec Andrew van Leeuwen

Article suivant
Ferrari devrait adopter des échappements uniques en 2019

Article précédent

Ferrari devrait adopter des échappements uniques en 2019

Article suivant

Ricciardo se pensait en très bonne position pour Ferrari ou Mercedes

Ricciardo se pensait en très bonne position pour Ferrari ou Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Équipes McLaren Boutique
Auteur Fabien Gaillard