Webber vise le podium à Bahreïn

Mark Webber ne sait pas réellement à quoi s’attendre à Bahreïn ce weekend

Mark Webber ne sait pas réellement à quoi s’attendre à Bahreïn ce weekend. Hiérarchie évolutive et encore difficile à cerner définitivement, grands nombre de paramètres bien différents cette saison à Bahreïn de la dernière fois que les F1 y ont posé leurs roues : l’édition 2012 promet des réponses à de nombreuses questions.

Nous ne sommes pas venus sur le circuit pendant deux ans et la dernière fois que nous y avons couru sur le trace actuel fut en 2009”, rappelle l’Australien.

C’est d’un point de vue technique que la donne a le plus changé :

Nous n’avons jamais piloté ici avec les pneus Pirelli ou le DRS, et il sera donc intéressant de voir comment se comportent ces nouveaux éléments. Les ingrédients sont tous là pour un autre Grand Prix excitant”, détaille celui qui devance actuellement son Double Champion du Monde de coéquipier au général.

La vitesse de pointe n’avait pas été le fort de Red Bull à Shanghai, Vettel se plaignant du fait d’être déposé par certains de ses concurrents en Chine. A Bahreïn, la vitesse en ligne droite est de nouveau cruciale en plusieurs points du circuit.

Il sera important de comprendre rapidement les pneus et d’avoir une bonne vitesse de pointe ainsi qu’un bon freinage. C’est une course chaude, plus qu’en Australie et à Shanghai, avec des températures plus comme celles de Malaisie. Ce serait bien de décrocher un podium avant de revenir en Europe”…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités