Weber : "Michael aurait eu le titre"

A l'arrivée du Grand Prix d'Australie, Michael Schumacher s'est empressé d'appeler son successeur chez Ferrari pour le féliciter de sa première victoire avec les Rouges

A l'arrivée du Grand Prix d'Australie, Michael Schumacher s'est empressé d'appeler son successeur chez Ferrari pour le féliciter de sa première victoire avec les Rouges.

Durant tout le week-end, la F2007 a paru intouchable et certains fans de Formule 1 entrevoient déjà une saison de domination de la Scuderia comme ce fut le cas en 2002 et 2004.

Willi Weber, manager du pilote allemand, est persuadé que si son poulain n'était pas à la retraite, il aurait décroché une huitième couronne mondiale.

"Le fait est que Ferrari n'a pas de concurrents sérieux à l'heure actuelle. Il est évident que Michael aurait pu devenir champion du monde une nouvelle fois."

De quoi donner des regrets à Schumacher ? Apparemment non. Sabine Kehm, l'attachée de presse, du septuple champion du monde n'en démord pas : "Il ne regrette rien.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités