Wehrlein inquiet pour sa superlicence

Pour 2016, les nouvelles règles d'obtention de la superlicence établiront que sauf cas particulier, tous les pilotes devront disposer d'expérience récente en Formule 1 ou avoir marqué 40 points lors des trois années précédentes dans d'autres...

Pour 2016, les nouvelles règles d'obtention de la superlicence établiront que sauf cas particulier, tous les pilotes devront disposer d'expérience récente en Formule 1 ou avoir marqué 40 points lors des trois années précédentes dans d'autres catégories, selon un barème qui a été établi par la FIA le mois dernier.

Pascal Wehrlein a de quoi s'inquiéter, car il ne dispose que de dix points sur les trois dernières saisons, et son programme DTM 2015 ne lui permettra pas d'en inscrire davantage. Il lui faudrait donc courir en F1 dès cette année pour obtenir une superlicence 2016, à moins que la FIA ne permette une exception.

"Mercedes doit discuter avec la FIA", déclare l'Allemand. "Pour cette saison, j'ai la superlicence, je l'ai obtenue l'an dernier et pour cette saison ce ne sera pas un problème, mais oui, pour 2016, nous avons le nouveau système de points... Nous verrons. J'ai déjà fait tant d'essais cette année que cela ne devrait pas être un problème de courir l'an prochain en Formule 1. Nous verrons. Cette année, je pilote un peu en Formule 1, je fais la saison de DTM et j'essaie de faire de mon mieux".

Wehrlein n'est pas le seul pilote à se retrouver dans une situation précaire à cause de cette nouvelle règle : chez Williams, l'avenir de Susie Wolff s'écrit également en pointillés.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Susie Wolff , Pascal Wehrlein
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités