Whitmarsh : "Nous devons continuer de pousser"

partages
commentaires
Whitmarsh :
28 avr. 2008 à 19:50

Moins de six secondes, tel était l'écart hier qui séparait Kimi Räikkönen, vainqueur du Grand Prix d'Espagne, et Robert Kubica, qui a terminé en quatrième position

Moins de six secondes, tel était l'écart hier qui séparait Kimi Räikkönen, vainqueur du Grand Prix d'Espagne, et Robert Kubica, qui a terminé en quatrième position.

Les dirigeants de l'écurie McLaren Mercedes ont eu l'agréable surprise de constater que les deux Ferrari étaient à portée de main, et ils comptent désormais sur les prochaines évolutions aérodynamiques pour leur subtiliser la première place.

"Les trois équipes les plus rapides - nous-mêmes, Ferrari et BMW-Sauber - ont semblé être très proches; et Renault a également fait un grand pas en avant," constate Martin Whitmarsh.

"C'est bien pour le sport, mais nous devons consolider nos performances. Nous savons que nous avons d'autres développements qui arrivent et nous devons nous assurer qu'on en bénéficiera dès que possible. Il y aura d'autres nouveautés sur la voiture en Turquie et nous devons continuer de pousser."

Par ailleurs, Whitmarsh se réjouit de l'attitude de Lewis Hamilton qui a fait preuve de calme en début de course, avant de prendre l'avantage sur Fernando Alonso et de rejoindre les pilotes de la Scuderia Ferrari.

"Lewis a réalisé une excellente course. Il a opté pour une approche mesurée au début parce que nous avions déduit que Fernando Alonso, qui était placé juste devant lui, était probablement un peu plus léger en carburant."

"Il aurait été très facile pour Lewis de se lancer à la poursuite de Fernando à cet instant et d'endommager ses pneumatiques, ce qui l'aurait empêché de prendre l'avantage lors du ravitaillement de Fernando. Lewis a fait le bon choix en restant en retrait et en abîmant au minimum ses gommes, du coup il a pu attaquer plus tard, ce qui l'a mis dans une bonne position."

"Lors des second et troisième relais, il était aussi rapide que les Ferrari et il a réussi à les rattraper, mais dépasser une voiture adversaire sur le Circuit de Catalunya est déjà une autre histoire," conclut le responsable de McLaren.

Article suivant
Davidson se prépare déjà pour la Turquie

Article précédent

Davidson se prépare déjà pour la Turquie

Article suivant

Ecclestone s'inquiète pour la survie de Super Aguri

Ecclestone s'inquiète pour la survie de Super Aguri
Charger les commentaires