Williams - 2015, répétition générale pour jouer le titre en 2016

Avec 44 points d'avance sur Ferrari, et malgré les points doublés lors de la finale à Abu Dhabi, Williams est en ballottage favorable pour accrocher la troisième place du championnat constructeurs cette année

Avec 44 points d'avance sur Ferrari, et malgré les points doublés lors de la finale à Abu Dhabi, Williams est en ballottage favorable pour accrocher la troisième place du championnat constructeurs cette année. Relégué au neuvième rang de la hiérarchie il y a un an, le team de Grove est en passe de réussir son pari de réintégrer le cercle fermé des top teams, au prix d'une restructuration et d'une gestion contrôlées.

Si tout se passe bien pour Valtteri Bottas et Felipe Massa, ils pourront permettre à Williams de sceller le résultat d'une saison excellente dans une semaine. Pour Claire Williams, il s'agit d'un pas en avant capital, qui plus est lorsque cela permet de devancer un nom mythique comme celui de Ferrari.

"C'est significatif pour nous", avoue-t-elle sur le site officiel de la Formule 1. "Être devant Ferrari avec le budget que nous avons par rapport à eux, c'est vraiment significatif. C'est un formidable point de discussion quand nous négocions avec nos partenaires : nous sommes Williams, et regardez où nous sommes par rapport à nos rivaux avec la moitié de leur budget !"

Une saison 2014 sous forme d'accomplissement, mais qui doit également être la première pierre d'une ascension programmée et espérée vers la victoire finale dans deux ans. La F1 reste une discipline où les prévisions des uns ne se vérifient pas toujours, notamment en raison des prévisions des autres, mais Williams veut croire en sa bonne étoile et en son travail, tout en conservant la méfiance nécessaire.

"La Formule 1 est imprévisible", rappelle Claire Williams. "Beaucoup de choses dépendent de ce que vos concurrents font durant l'hiver en termes de développement. Mais en partant de là où nous sommes actuellement, 2015 devrait presque être une répétition générale pour disputer le titre en 2016. Mais tout le monde a ses propres plans…"

"Frank reconnait le travail qui a été fait, et les accomplissements que nous avons fait cette année. Mais Franck reste Frank, et il dit aussi : Pourquoi faites-vous la fête ? Vous êtes seulement troisièmes…"

Tout en ayant pérennisé sa santé financière avant cette année, Williams compte également sur ses excellents résultats sportifs en 2014 pour attirer de nouveaux partenaires.

"Ce n'est jamais facile, mais nous avons connu le succès avant et nous avions un budget sain avant cette année", précise Williams quant au pouvoir d'attractivité du team face aux sponsors. "Nous avons été chanceux que Martini nous rejoigne alors que nous étions neuvième du championnat, et c'est dû au fait que nous avons des garanties solides chez Williams – que ce soit notre histoire ou nos autres commanditaires – et que la Formule 1 en elle-même est attractive. Mais oui, l'intérêt a augmenté et nous sommes impatients d'être à l'année prochaine avec quelques nouveaux sponsors à bord."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Valtteri Bottas
Équipes Williams , Ferrari
Type d'article Actualités