Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

La Williams 2018 est "bien plus agressive", selon Massa

partages
commentaires
La Williams 2018 est "bien plus agressive", selon Massa
Par :
9 janv. 2018 à 08:01

Felipe Massa est optimiste quant aux chances de Williams de se maintenir en bonne position dans la hiérarchie des constructeurs pour la saison 2018.

Felipe Massa, Williams FW40
Robert Kubica, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40
Paddy Lowe, directeur technique, Williams Formula 1, Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW40

Le vice-Champion du monde 2008 a beau avoir pris sa retraite, il a tout de même eu accès aux plans de Williams concernant la nouvelle monoplace, qui devrait être baptisée FW41, et selon lui, la première ébauche est de bon augure.

"J'ai vu la nouvelle voiture dans la soufflerie, et j'ai vu énormément de changements qui ont l'air très intéressants", déclare Massa pour Motorsport.com. "Tout le monde travaille. Il est possible qu'à la première course, toutes les voitures soient très différentes. Celle-ci a l'air bien plus agressive. Elle a l'air très différente, donc je pense qu'ils peuvent peut-être progresser."

Williams n'aura toutefois pas la tâche facile en 2018. Il ne sera pas aisé de rattraper Force India, qui démontrait une fiabilité et une constance à toute épreuve l'an passé, tandis qu'un bond en avant est attendu de la part de Renault, qui poursuit sa restructuration, et de McLaren, qui bénéficiera des unités de puissance au losange.

"Il y a Renault qui va progresser. Il y aura aussi McLaren, donc il faut voir dans quelle mesure ces progrès peuvent être accomplis", ajoute Massa. "Il faut aussi voir ce que les pilotes peuvent faire, mais je crois que l'équipe peut éventuellement avoir une meilleure voiture que jusqu'à présent."

Cette monoplace est la première pour laquelle le directeur technique Paddy Lowe, qui a rejoint l'écurie en provenance de Mercedes en mars dernier, a eu un impact significatif. Bien que le concept soit finalisé à ce stade, ses hommes ont du pain sur la planche pour produire une voiture complète d'ici les essais hivernaux, qui débutent le 26 février.

"Nos gens sont très occupés avec la voiture. Il y a beaucoup de travail à faire, et certaines choses sont un peu en retard, malheureusement. Il va donc falloir travailler très, très dur, lors des deux à trois mois à venir. Mais il y a du bon travail en cours, et nous espérons faire un grand pas en avant par rapport à la voiture de cette année", conclut Lowe.

Propos recueillis par Lawrence Barretto

Article suivant
La F1 va revoir son approche des produits dérivés sur les GP

Article précédent

La F1 va revoir son approche des produits dérivés sur les GP

Article suivant

Brawn : "La F1 survivra toujours", même sans Ferrari

Brawn : "La F1 survivra toujours", même sans Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa Boutique
Équipes Williams Racing
Auteur Lawrence Barretto