Williams admet que Ferrari sera difficile à rattraper

Rob Smedley, Chef de la Performance chez Williams, estime qu'au vu de la forme actuellement affichée par la Scuderia Ferrari, il sera bien difficile pour l'écurie de Grove de rattraper celle de Maranallo.

Après un retour en force en 2014, Williams semblait plus proche de Mercedes que l'an dernier en début de saison, mais les Britanniques ont rapidement déchanté. En cause, un autre retour : celui de Ferrari, qui a relégué l'équipe de Claire et Frank Williams à la troisième place des constructeurs.

"Après quatre courses, je pense qu'il est désormais clair et établi que Mercedes et Ferrari sont devant. Nous apporterons une série d'évolutions à Barcelone mais il est clair que rattraper Ferrari sera très difficile," explique Smedley.

"Nous sommes en mesure d'extraire le potentiel de notre monoplace mais nous ne nous attendons pas à être en mesure d'augmenter rapidement notre rythme. De plus, nous devrons sans doute combattre Red Bull, qui a toujours des ressources très importantes. Quand ils auront résolu leurs problèmes, ils feront beaucoup mieux qu'à présent."

Le "plus" de Ferrari correspond à la totalité du budget de Williams

De son côté, Claire Williams estime quant à elle qu'au vu des moyens financiers déployés par les Italiens, Ferrari pourrait tout simplement être bientôt hors de portée de son équipe.

"Il n'y a rien de honteux à être troisième, nous devons toujours travailler plus dur et plus intelligemment que les autres, car ils ont des budgets plus importants. Pourtant, nous avons remporté seize championnats."

"Ferrari a paraît-il injecté cent millions dans son équipe l'hiver dernier, en plus de ce qu'ils ont déjà. Rendez-vous compte, cela représente la totalité de notre budget ! J'adorerais les battre avec un budget trois fois moindre que le leur," ajoute-t-elle en souriant.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Frank Williams
Équipes Williams
Type d'article Actualités
Tags budget, claire williams, ferrari, rob smedley, williams