Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Williams, dernière écurie à avoir passé les crash-tests de la FIA

partages
commentaires
Williams, dernière écurie à avoir passé les crash-tests de la FIA
Par :
11 févr. 2018 à 09:06

L'écurie de Grove a elle aussi obtenu l'homologation de son châssis et entame une course contre la montre pour aligner sa FW41 sur les essais hivernaux de Barcelone, le 26 février.

Sergey Sirotkin, Williams FW40
Robert Kubica, Williams FW40
Paddy Lowe, directeur technique Williams, Lance Stroll, Williams et son père Lawrence Stroll
Robert Kubica, Williams FW40
Lance Stroll et Sergey Sirotkin, Williams
Robert Kubica, Williams
Lance Stroll, Williams FW40

Williams peut pousser un ouf de soulagement après avoir obtenu de la part de la FIA l'homologation du châssis de la FW41, laquelle devra faire ses débuts en piste lors des essais hivernaux qui donneront le coup d'envoi de la saison 2018, lundi 26 février à Barcelone, et qui seront à suivre en direct commenté sur Motorsport.com.

La FW41 est la dernière monoplace à avoir obtenu l'aval de la Fédération internationale, après qu'un changement en cours de route des méthodes de conception de la coque semble avoir mis à mal le timing défini par le directeur technique, Paddy Lowe.

Les rumeurs qui mettaient en doute la présence de la nouvelle monoplace sur la première séance prévue en Espagne avaient donc un fondement : c'est en effet une course contre la montre qui a débuté à Grove afin de préparer la nouvelle monoplace qui, selon les indiscrétions, devrait représenter un changement notable par rapport à ses devancières, en adoptant des solutions techniques très intéressantes.

Il semble cependant évident que le 15 février, lorsque Williams organisera la présentation officielle de sa saison, toutes les nouveautés ne seront pas visibles et que le véritable visage de la FW41 ne sera dévoilé qu'en Espagne.

Lance Stroll et Sergey Sirotkin ont confiance dans le fait que l'écurie britannique sera prête pour exploiter au mieux l'unité de puissance Mercedes. Les techniciens dirigés par Lowe ont travaillé dur afin de tenter d'éliminer le manque d'appui qui a caractérisé les monoplaces de Grove ces trois dernières années, particulièrement à l'arrière.

Au sein de l'écurie, on attend aussi avec impatience de voir quel rôle pourra jouer Robert Kubica en sa qualité de pilote de réserve. Le Polonais représentera une ressource hautement utile dans le développement de la monoplace, compte tenu du fait que les deux titulaires ne jouissent que d'une expérience limitée en F1.

Article suivant
Ricciardo admet parfois "surpiloter" sous la pression de Verstappen

Article précédent

Ricciardo admet parfois "surpiloter" sous la pression de Verstappen

Article suivant

Mercedes : Laisser les pilotes aller à fond ne changerait rien aux GP

Mercedes : Laisser les pilotes aller à fond ne changerait rien aux GP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergey Sirotkin , Robert Kubica , Lance Stroll Boutique
Équipes Williams Racing
Auteur Franco Nugnes