Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Williams discute avec des investisseurs "de grande qualité"

partages
commentaires
Williams discute avec des investisseurs "de grande qualité"
Par :

L'écurie Williams suscite l'intérêt d'investisseurs potentiels dont le profil réjouit l'écurie, alors qu'une vente totale n'est pas encore écartée.

Williams est officiellement en vente depuis fin mai, l'écurie ayant entamé un processus qui peut mener à la cession partielle ou totale de ses parts. Le stratagème, mûrement réfléchi, vise à attirer de nouveaux investisseurs afin d'emprunter au mieux le virage de la future réglementation 2022 et de retrouver davantage de compétitivité.

Dès le mois dernier, Ross Brawn évoquait l'intérêt de profils sérieux pour l'équipe britannique, se montrant optimiste quant aux chances de réussite de l'opération. Il se dit que Michael Latifi, le père du pilote Nicholas Latifi, figure parmi les personnes intéressées, après avoir déjà accordé un prêt à Williams afin de surmonter la crise du coronavirus. Claire Williams confirme pour sa part des discussions prometteuses sans dévoiler l'identité des interlocuteurs, alors que le processus suit son cours.

"Nous sommes satisfaits du processus et de la manière dont il se déroule jusqu'à présent", explique la directrice adjointe de l'écurie. "Nous avons reçu un certain nombre d'investisseurs potentiels très intéressants et nous discutons actuellement avec eux. Ils sont de grande qualité, nous nous en réjouissons. Nous continuons ce processus pour le moment. Comme nous l'avons dit au début, nous avions prévu qu'il dure entre trois et quatre mois. Nous sommes toujours sur cette échelle de temps."

Lire aussi :

Dans l'idéal, Williams aimerait trouver des investisseurs prêts à injecter de l'argent dans le projet sans perdre totalement le contrôle de l'écurie. Néanmoins, à ce jour, une vente pure et simple de l'équipe n'est toujours pas exclue.

"Les paramètres n'ont pas changé", prévient Claire Williams. "Comme tout le monde le sait, Williams est une société cotée en bourse. Nous devons fonctionner selon le code et selon les consignes qu'il dicte. C'est pourquoi le processus d'examen stratégique est tel qu'il est. Nous recherchons soit un investissement dans l'équipe, soit une cession d'une participation minoritaire ou majoritaire, soit une vente totale. Nous réfléchissons toujours dans cette direction. Des options s'offrent à nous et c'est le conseil d'administration qui décidera de la meilleure à mettre sur la table."

Décryptage : les évolutions accélérées de Ferrari

Article précédent

Décryptage : les évolutions accélérées de Ferrari

Article suivant

Ferrari : "Les chronos n'étaient pas importants" en essais libres

Ferrari : "Les chronos n'étaient pas importants" en essais libres
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Williams Racing
Auteur Basile Davoine