Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Williams a espoir de se battre avec Ferrari en course

partages
commentaires
Par :

Williams espère pouvoir se battre avec la Scuderia Ferrari lors de la course du Grand Prix de Belgique 2020 de F1, George Russell ayant terminé juste derrière Charles Leclerc et Sebastian Vettel en qualifications.

Un duel Williams-Ferrari en course à la régulière, cela fait quelques années que cela n'a plus eu lieu. Mais un tel duel dans les profondeurs du classement aurait forcément un goût étrange. C'est pourtant ce que vise l'écurie britannique, encouragée par le rythme sur les longs relais des monoplaces de la Scuderia.

Après avoir vu ses deux voitures éliminées dès la Q2, pour la première fois de la saison, Ferrari semble être également en difficulté sur les longs runs en pneus mediums. Un élément que Williams aimerait pouvoir mettre à profit pour s'offrir un inattendu duel vintage.

Lire aussi :

"En arrivant ici, nous ne nous attendions assurément pas à nous battre avec Ferrari", a déclaré le responsable de la performance du véhicule de Williams, Dave Robson, en réponse à une question de Motorsport.com. "Il a semblé qu'ils souffraient un peu [vendredi], mais malgré tout, oui, nous avons été un peu surpris. Quant à les affronter demain, je suis plein d'espoir, en fait."

"Pourquoi pas ? Ils n'ont pas semblé particulièrement exceptionnels avec beaucoup d'essence vendredi. Donc, avec un peu de chance, nous pourrons rester avec eux et nous battre contre eux. [Je] ne crois pas que leur vitesse de pointe soit particulièrement brillante non plus, un peu comme la nôtre. Nous allons clairement essayer."

Classé 15e des qualifications, George Russell a terminé à deux dixièmes de la Ferrari devant lui et avait accueilli la nouvelle de son passage en Q2 en lançant à la radio : "Je ne m'attendais pas à ça, surtout après les EL3."

"Il était frustré en sortant des EL3, quand son dernier run a été un peu compromis par beaucoup de trafic. Ça l'a frustré, je pense, lui et 10 ou 12 autres pilotes", a ajouté Robson. "Donc je crois qu'il y avait un peu de soulagement, mais il a réalisé un vrai bon tour."

"Les ingénieurs ont fait du bon travail en le faisant sortir au bon moment pour qu'il puisse préparer les pneus comme il le souhaitait et je pense que tout s'est vraiment mis en place. La bonne chose, c'est que le tour en Q2 était à peu près aussi bon, donc je ne pense pas que c'était juste un tour unique [et] que tout s'est mis en place de façon chanceuse. Tout s'est mis en place grâce à une bonne gestion, meilleure qu'à la fin des EL3."

Wolff égratigne les décisions "de certains membres" chez Ferrari

Article précédent

Wolff égratigne les décisions "de certains membres" chez Ferrari

Article suivant

Sainz et McLaren n'espèrent pas la pluie en course

Sainz et McLaren n'espèrent pas la pluie en course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Course
Lieu Spa-Francorchamps
Équipes Williams Racing
Auteur Fabien Gaillard