Williams n'éblouit pas mais coche des objectifs

partages
commentaires
Williams n'éblouit pas mais coche des objectifs
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
24 mars 2017 à 07:09

Le duo Williams a connu des fortunes diverses mais ses deux pilotes demeurent résolument optimistes.

Felipe Massa, Williams
Lance Stroll, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40, fait de étincelles
Lance Stroll, Williams

P13 puis P16 lors des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d’Australie, Lance Stroll fait partie de ceux qui ont trouvé le plus faible gain entre les deux séances de la journée. En effet, c’est seulement avec un chrono amélioré de deux dixièmes que le débutant canadien a conclu sa journée d’essais ; certainement pas ce qu’espérait son équipe, alors qu’il avait chaussé les gommes ultratendres pour son chrono d’EL2 après avoir établi sa référence en supertendres en EL1.

Pour autant, Stroll se rassure pour le moment en faisant remarquer qu’il fait aussi partie des pilotes qui ne sont pas allés dépasser la limite de la piste, après que nombre d’embardées plus ou moins contrôlées aient été constatées de part et d’autre du plateau. Ce qui comptait était avant tout d'accumuler de l'expérience au volant, insiste-t-il.

"Jusque-là, tout va bien", souffle-t-il ainsi dans le carré presse de Melbourne. "Cette journée a été positive. J'ai eu un bon roulage, j'ai appris la piste et ça fait du bien d'enfin prendre le volant après cette semaine de préparation."

Bien entendu, les repères du jeune pilote sont rares : le tracé de l’Albert Park n’est par ailleurs pas des plus conventionnels, et faire le saut direct depuis la F3 présente un vrai défi que seul Verstappen a pour le moment apprivoisé à merveille.

"C'est différent dans certains domaine : plus d'adhérence, des zones de freinage plus réduites, plus de vitesse dans les virages. C'est aussi plus difficile physiquement. Mais c'est fun et je pense que tous les pilotes prennent du plaisir."

"C'est un nouveau circuit [pour moi] ; la voiture est encore très nouvelle, donc je pense que c'était bien d'avoir du roulage aujourd'hui", poursuit-il. "Tout est très nouveau pour tout le monde, c'est la rentrée des classes donc je suis très content que Paddy [Lowe] soit là, et tout le monde chez Williams est optimiste pour la saison à venir."

Massa : une défaillance mécanique isolée

Son équipier Massa a de son côté achevé la première séance en septième position, avant de connaître une défaillance de sa monoplace en EL2, le contraignant à s’immobiliser à mi-séance. Il n'a ainsi pas pu chausser les Pirelli les plus performants et se placer plus haut que la 14e position.

"En fait, je ne pense pas que c'était un problème de boîte de vitesses", décrit-il à Sky Sports.

"Je suis passé au point mort, le moteur ne marchait plus. Rien ne marchait et j'ai dû éteindre le moteur. Je pense que c'était un problème électrique. J'ai fait des milliers de kilomètres à Barcelone et rien ne s'est passé, donc je ne pense pas que ce soit un gros souci."

Prochain article Formule 1
Verstappen : "Ferrari a aussi l'air plus fort que nous actuellement"

Previous article

Verstappen : "Ferrari a aussi l'air plus fort que nous actuellement"

Next article

Vettel : "Nous pouvons encore progresser"

Vettel : "Nous pouvons encore progresser"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Felipe Massa , Lance Stroll
Équipes Williams
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Réactions