Williams lance ses essais hivernaux avec plusieurs évolutions

Williams est en avance cette année, au point d'avoir beaucoup de choix dans ses évolutions alors que débutent tout juste les essais hivernaux.

Williams lance ses essais hivernaux avec plusieurs évolutions

La Williams FW43B dévoilée la semaine dernière a déjà évolué. À Bahreïn ce week-end, pour les trois seules journées d'essais hivernaux, l'écurie britannique se présente avec des évolutions qui entrent dans le cadre d'un "modeste" plan de développement pour 2021. La monoplace conçue à Grove a déjà roulé une première fois le mois dernier lors d'un shakedown à Silverstone, et va accueillir de nouveaux éléments lorsque Roy Nissany en prendra le volant ce vendredi, avant de céder sa place aux deux pilotes titulaires, George Russell et Nicholas Latifi.

Dernière du championnat constructeurs ces trois dernières saisons, l'écurie veut à tout prix rebondir cette année tout en prenant le bon virage en 2022 avec la nouvelle réglementation technique. Il va lui falloir trouver le bon dosage dans l'utilisation de ses ressources, et même si le développement 2021 sera limité, le choix a été fait de fournir des efforts importants avant le coup d'envoi de la saison.

"Nous essayons désormais de concevoir et de développer la voiture pour 2022, ce qui est un énorme changement", concède le directeur de l'écurie, Simon Roberts. "C'est un règlement complètement nouveau, pour lequel on ne peut rien garder. Mais il y a aussi une certaine opportunité car nous avons travaillé sur cette voiture [2021]. Nous avons quelques options que nous avons saisies pour les essais de Bahreïn. C'est presque une évolution comme pour le premier Grand Prix, et c'est vraiment cool, ça nous enthousiasme vraiment. Nous avons un plan de développement en place pour l'année, mais ce sera assez modeste, et je m'attends à ce que ce soit pareil pour les autres équipes. Nous solliciterons nos ressources avec beaucoup de prudence."

Lire aussi :

Alors que Williams avait plutôt la mauvaise habitude d'être en retard ces dernières saisons, l'équipe se félicite cette fois d'être en avance sur ses plans, au point d'avoir le luxe de choisir parmi les développements à sélectionner pour le premier Grand Prix. "Nous avions des options [pour Bahreïn], donc nous arrivons avec une gamme de pièces que nous mettrons sur la voiture", confirme Simon Roberts. "C'est génial, c'est bien d'être dans cette situation. Les deux pilotes testeront ces options et nous avons suffisamment de pièces pour avoir du stock en vue du Grand Prix. Donc oui, ce pourrait être l'évolution pour la première course, ce qui serait très bien, en fonction de ce que nous choisirons."

Malgré le gel partiel des châssis et l'obligation de conserver de nombreuses pièces issues de la FW43, la nouvelle monoplace a pu faire l'objet d'un gros travail d'optimisation dans l'espoir d'améliorer ses performances et d'enfin marquer des points cette année. Une approche forcément inédite par rapport à la conception d'une voiture entièrement nouvelle.

"Nous avons pris le temps et nous avons fait le tour de tout ce que nous pouvions afin d'essayer d'économiser du poids", détaille Simon Roberts. "Nous avons rééquilibré tous les éléments de refroidissement sur la voiture et optimisé tout ce que nous pouvions. Nous connaissons la voiture, nous avons fait avec pendant 17 Grands Prix l'an dernier, donc nous avons des tonnes de données. Cela a permis aux ingénieurs de vraiment atteindre un niveau que nous n'avons pas toujours la chance de connaître. Nous avons économisé du poids. Espérons qu'elle sera plus fiable, car c'est clairement l'intention. Cela nous a donné l'opportunité de régler toutes ces petites choses que l'on ne fait pas d'habitude. L'objectif est de trouver de la performance, d'être plus fiable, et de commencer à remonter dans la hiérarchie."

partages
commentaires
Frédéric Vasseur testé positif au COVID-19

Article précédent

Frédéric Vasseur testé positif au COVID-19

Article suivant

Haas présente officiellement sa VF-21

Haas présente officiellement sa VF-21
Charger les commentaires