Williams : La forme de Schumacher reflète les progrès de Haas

Williams estime que les récentes performances de Mick Schumacher, capable de devancer Nicholas Latifi en qualifications en Espagne, prouvent que la Haas VF-21 a gagné en compétitivité.

Williams : La forme de Schumacher reflète les progrès de Haas

À l'occasion des trois premières séances qualificatives de la saison 2021, les pilotes Haas, Nikita Mazepin et Mick Schumacher, ont signé les deux derniers temps de la grille. En course, ils ne se sont élancés que devant Sebastian Vettel à Bahreïn et Yuki Tsunoda à Imola, en raison d'une pénalité pour le premier et d'un accident en Q1 pour le second. Toutefois, la série noire de l'écurie américaine a pris fin en Espagne.

Sur le circuit de Barcelone, Schumacher a décroché la 18e position au terme de la Q1, ce qui lui a permis de devancer Nicholas Latifi pour un dixième de seconde. Des résultats très impressionnants si on les compare à ceux du second rookie Haas, Nikita Mazepin, mais qui ne surprennent pas Williams, qui estime que l'Allemand profite du regain de forme de l'écurie américaine rivale.

"Je ne suis pas sûr que ce soit une surprise", a répondu Dave Robson, responsable de la performance de Williams, interrogé par Motorsport.com. "Parce que je pense que Schumacher a clairement montré de gros progrès au cours des deux derniers Grands Prix et il a été très performant au Portugal. Donc, je pense que c'est probablement le reflet du niveau actuel de leur monoplace."

Lire aussi :

"[Schumacher] s'est beaucoup amélioré mais c'est décevant pour Nicholas. Il a vraiment eu un week-end difficile. Il s'est bien débrouillé [lors des essais libres du vendredi], mais il n'était pas satisfait de la voiture. Et puis [samedi], il n'était pas aussi à l'aise que George [Russell] en Essais Libres 3, nous n'avons pas vraiment encore compris [pourquoi]."

"Et puis je pense que le plus important, c'est qu'en qualifications, [Latifi] avait beaucoup plus d'adhérence dans le virage 9 sur l'un de ses premiers tours, à sa grande surprise. Pour la première fois du week-end, il a eu un peu de sous-virage à cet endroit et il est sorti un peu large. Il a roulé sur le vibreur et a endommagé le fond plat. Donc, je pense que ça l'a handicapé pour les relais suivants."

Plus rapide que Latifi, Schumacher a malgré tout accusé un retard de deux dixièmes de seconde sur le premier pilote le devançant, Kimi Räikkönen. Or l'Allemand a assuré qu'il aurait pu combler cet écart en délivrant un meilleur tour. En effet, l'ajout des trois meilleurs secteurs de Schumacher en Q1 aurait résulté en un temps de 1'18"899, plus compétitif que le 1'18"917 du pilote Alfa Romeo.

"Je pense que [mon meilleur tour en Q1] était à deux dixièmes [de ce que je pouvais faire]", a expliqué le fils du septuple Champion du monde en Espagne. "Cela aurait été égal au temps de Kimi. Donc je pense que nous pouvons être assez heureux. Il s'agit simplement de boucler de meilleurs tours et de réduire l'écart dans les secteurs. Dans l'ensemble, je pense que nous sommes sur la bonne voie. Nous pouvons vraiment être heureux de ma performance [en qualifications]."

En course, il a terminé en 18e position, ne devançant que son équipier parmi les pilotes à l'arrivée.

partages
commentaires

Related video

Ricciardo : Le pilotage de Hamilton en 2021 fait taire les critiques
Article précédent

Ricciardo : Le pilotage de Hamilton en 2021 fait taire les critiques

Article suivant

McLaren et Norris rempilent pour 2022 et au-delà

McLaren et Norris rempilent pour 2022 et au-delà
Charger les commentaires