Williams se prend à rêver d'un podium avec Russell

George Russell sur le podium à Spa-Francorchamps ? Ce n'est plus un scénario farfelu : le pilote Williams s'élancera en première ligne ce dimanche au Grand Prix de Belgique, grâce à une performance remarquable sous la pluie. PDG de l'écurie, Jost Capito revient sur ces qualifications étonnantes et évoque ses ambitions pour la course auprès de Motorsport.com.

Williams se prend à rêver d'un podium avec Russell

Quelle performance incroyable par George Russell. Il s'est déjà montré brillant le samedi, mais ça, c'était vraiment exceptionnel, n'est-ce pas ?

Je pense que c'était exceptionnel à tous les égards. Ces qualifications n'étaient pas simples non plus. Mais je pense que c'est dans ces conditions que l'on peut faire la différence.

Lire aussi :

Vous avez pris la piste en intermédiaires au début, ce qui paraissait courageux initialement, mais cette décision s'est avérée correcte et tout le monde a dû vous suivre. Cependant, cette Q3 était quand même inattendue. Comment étiez-vous si rapides ?

Je pense que nous avons très bien préparé ça, nous avions assez de temps pour prévoir ce que nous allions faire et comment. En somme, nous n'avions rien à perdre : atteindre la Q3 est le plus grand succès que nous puissions avoir. Être finalement dixième, c'est bien, n'est-ce pas ? C'est un grand succès.

Puis nous avons dit que nous allions tout mettre sur un tour. Et nous savons que George en est capable. Tous les pilotes ne sont pas capables de le faire dans ces conditions, tout mettre sur un tour. Nous lui avons donné un premier tour en pneus pluie pour qu'il puisse évaluer les conditions sans prendre de risques. Puis il a eu deux tours en intermédiaires, où il a pu tout préparer. Il était alors en phase avec tous les autres et a pu donner en un tour toute la confiance qu'il a pu obtenir dans les trois premiers. Il est fantastique.

George Russell, Williams, fête avec Jost Capito, PDG, Williams, après sa deuxième position en qualifications

Pendant quelques secondes, vous avez cru qu'il allait peut-être signer la pole, puis Max Verstappen est arrivé et s'en est emparé…

Nous ne savions pas où il allait finir. Quand il était premier, nous nous sommes dit que les autres allaient arriver et qu'il allait rétrograder. Mais c'était tout l'inverse. Je crois que nous ne pouvions même pas espérer mieux que ça.

En course, qu'il pleuve, qu'il fasse beau ou les deux, mieux vaut partir deuxième que dixième, n'est-ce pas ? À partir de là, vous pouvez prendre les choses comme elles viennent et voir ce qui va se passer.

Oui, nous verrons ce que nous pouvons faire. Les conditions météo devraient être similaires à aujourd'hui. Et il faut prendre les bonnes décisions, il faut être sûr de ce que va être la météo, il faut les bonnes informations sur la météo, puis il faut juste y aller et voir ce que ça donne. Je pense que planifier une course avec ces conditions est impossible.

J'ai déjà vu à Budapest que l'équipe progressait beaucoup sur les décisions stratégiques. Je pense que nous sommes devenus très bons au fil de la saison pour prendre de bonnes décisions sur le moment avec la bonne stratégie de communication : qui parle à qui, qui prend les décisions. Je pense que c'est ce qui a beaucoup progressé. Alors nous pouvons prendre des décisions très vite et tout le monde les soutient. Je pense que c'est une grande amélioration de notre part.

En course, il y aura forcément de la pluie à un moment ou à un autre. C'est une question de survie, n'est-ce pas ? Il faut qu'il finisse la course pour vraiment tirer le meilleur de cette opportunité.

Tout est possible, d'un accident au premier virage à un podium. C'est la course. C'est ce qui est génial en sport auto : ce n'est pas prévisible. Les conditions comme celles-ci sont à mon avis ce qui rend la Formule 1 et la course en général vraiment uniques.

partages
commentaires
Duels en qualifications : le point après le GP de Belgique 2021
Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP de Belgique 2021

Article suivant

Russell ne fera "rien de stupide" face aux F1 plus rapides

Russell ne fera "rien de stupide" face aux F1 plus rapides
Charger les commentaires