Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Chez Williams, des pilotes soulagés après "une période stressante"

partages
commentaires
Chez Williams, des pilotes soulagés après "une période stressante"
Par :

George Russell et Nicholas Latifi estiment que l'écurie Williams est entre de bonnes mains depuis son rachat par un fonds d'investissement américain.

George Russell et Nicholas Latifi seront les pilotes Williams en 2021 puisqu'ils ont été confirmés dès le mois de juillet. À l'époque, l'écurie avait fait savoir que cette décision ne serait pas remise en cause par un éventuel rachat. Quelques semaines plus tard, la structure de Grove a changé de mains et le duo qui porte ses couleurs en piste affiche en premier lieu son soulagement. Admettant que ces derniers mois avaient constitué "une période légèrement stressante", Russell révèle avoir fait plus ample connaissance ce jeudi matin avec celui qui a désormais les clés de l'écurie, via le fonds d'investissement Dorilton Capital qui en a fait l'acquisition.

"J'ai parlé ce matin avec Matthew Savage, le président de la compagnie", explique le pilote britannique. "Pour le moment, ils procèdent à un examen complet des changements à apporter et des personnes qui formeront l'équipe dirigeante. C'est une nouvelle très positive pour Williams et pour tous ceux qui travaillent pour l'équipe, ainsi que pour nous les pilotes. C'était une période légèrement stressante avant, et je suis ravi de voir que l'équipe est stabilisée et peut aller de l'avant, qu'elle a une grande entreprise derrière pour aider à remettre Williams à sa place, c'est-à-dire clairement plus haut sur la grille. Concernant ce qu'ils doivent accomplir, nous sommes les pilotes, nous pilotons la voiture aussi vite que possible, et je laisse ça à des gens plus intelligents que moi pour décider où investir et quels changements faire à Grove."

Lire aussi :

Depuis l'annonce du rachat il y a près d'une semaine, aucun changement majeur n'a été annoncé. Il est vraisemblable que rien ne bouge dans l'immédiat, y compris en ce qui concerne la forme que prendra la nouvelle équipe dirigeante de l'écurie. Sur ce point, Russell s'attend tout de même à ce qu'il n'y ait pas de révolution, autrement dit à ce que Frank et Claire Williams conservent un rôle actif et majeur.

"La famille Williams a constitué une part énorme de la F1", rappelle-t-il. "Je crois que le plus important avec ce changement de propriétaire est que le nom ainsi que cet aspect [historique] des choses continueront, c'est naturellement très important. La famille Williams n'aurait pas vendu à quelqu'un en qui elle ne croirait pas pour faire avancer l'écurie. Je suis très heureux qu'ils aient pris cette décision, car ils pensent que c'est ce qu'il y a de mieux pour l'avenir de l'équipe. Comme je l'ai dit, sur le plan historique la culture ne changera pas. Conserver le nom de l'équipe est très important aussi pour nous, les pilotes, et pour les gens à l'usine."

Cap sur 2022

Le concept F1 2021 de Williams

Selon Russell, chacun sa place donc, et le travail des pilotes est d'être derrière le volant. Néanmoins il s'attend à ce que l'attention se porte logiquement sur le futur tournant réglementaire que prendra la F1 : "D'abord, la F1 est un sport incroyablement complexe. On l'a vu par le passé, les choses peuvent radicalement changer très, très vite. Je crois que 2022 est une nouvelle grande opportunité pour toutes les écuries de partir sur de nouvelles bases. Je ne sais pas exactement quels sont les plans, mais je suis certain qu'une grande partie de leur objectif se concentre sur 2022."

Lui aussi assuré de conserver son baquet l'an prochain, Nicholas Latifi salue également un "cap très positif" franchi par Williams grâce à ce rachat. "Je pense que cela assure l'avenir et la stabilité de l'équipe, ce qui est primordial", souligne le Canadien. "En ce qui concerne les changements qui doivent être faits, c'est davantage à eux de décider. Dans les jours, semaines et mois à venir, ils vont tout évaluer, comme n'importe quelle entreprise le ferait quand elle en rachète une autre. Ils verront où il faut orienter l'investissement. Dans l'ensemble, ça ne peut être que positif."

"Je crois que l'ADN de l'équipe a toujours été d'être gérée par la famille, je suis certain que cet aspect des choses ne changera pas, c'est ce qui fait que Williams est Williams. Au-delà de ça, je crois qu'il est bien trop tôt pour commenter ou spéculer sur ce qui va se passer."

Räikkönen n'a pas pris de décision sur son avenir en F1

Article précédent

Räikkönen n'a pas pris de décision sur son avenir en F1

Article suivant

Lewis Hamilton ne boycottera pas le GP de Belgique

Lewis Hamilton ne boycottera pas le GP de Belgique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes George Russell , Nicholas Latifi
Équipes Williams Racing
Auteur Basile Davoine