Williams ne sacrifiera pas 2022 pour refaire son retard

Si la Williams FW43B sera développée tout au long de la saison 2021, l'écurie britannique se concentrera avant tout sur 2022 et l'entrée en vigueur du nouveau Règlement Technique.

Williams ne sacrifiera pas 2022 pour refaire son retard

Pour Williams comme pour les neuf autres écuries qui composent la grille de départ du Championnat du monde de Formule 1, 2021 est une année de transition. En attendant 2022 et l'arrivée du nouveau Règlement Technique censé redistribuer les cartes et favoriser les dépassements sur la piste, Grove dispute sa première saison complète sous son nouvel étendard, celui de Dorilton Capital.

En revanche, si la mission de Jost Capito, nouveau président de l'équipe, est de ramener Williams aux avant-postes, cela ne se fera pas dès 2021. Un seul jeton de développement a été utilisé sur la Williams FW43B, contre deux pour la plupart des écuries. Il ne faudra pas s'attendre à une renaissance de Williams cette saison : d'après Capito, aucun compromis ne sera fait sur la monoplace engagée en 2022 et qui est déjà en phase de développement.

"Comme je l'ai mentionné auparavant, 2021 est une saison de transition et nous nous concentrons vraiment sur 2022", insiste le PDG allemand. "Nous n'allons pas faire de compromis sur la monoplace de 2022 [pour améliorer la Williams FW43B]. Il n'y a pas beaucoup plus de choses que nous pouvons faire sur la monoplace de 2021. Nous allons nous battre tout au long de la saison, nous allons attaquer, nous savons où se situe la voiture et, bien sûr, nous allons poursuivre le développement, ce qui peut être fait sans compromettre notre saison 2022."

Lire aussi :

Au Grand Prix de Bahreïn, première manche de la saison 2021, les Williams de George Russell et Nicholas Latifi ont réalisé de belles performances. Comme ce fut également le cas l'an dernier sur le même tracé, Russell s'est hissé en Q2. Le dimanche, le Britannique est remonté jusqu'au dixième rang avant son arrêt au stand et a rallié l'arrivée en 14e position. Éliminé en Q1, Latifi s'est trouvé nettement plus en retrait tout au long de la course. Le Canadien est notamment parti en tête-à-queue à la sortie du virage 4 et a dû abandonner sur problème mécanique.

partages
commentaires

Related video

Propos controversés sur Brown et Horner : Wolff s'explique
Article précédent

Propos controversés sur Brown et Horner : Wolff s'explique

Article suivant

Pas de victoire pour Schumacher : regrets éternels chez Mercedes

Pas de victoire pour Schumacher : regrets éternels chez Mercedes
Charger les commentaires