Williams se méfie de McLaren Honda

Malgré le pénible hiver vécu par l'équipe de Woking, McLaren Honda fait tout de même peur

Malgré le pénible hiver vécu par l'équipe de Woking, McLaren Honda fait tout de même peur. Le Directeur Technique de l'écurie Williams Pat Symonds estime qu'il serait très prématuré d'écarter McLaren Honda de la course à la victoire, et ce dès la saison 2015.

McLaren a beaucoup moins roulé que ses adversaires durant les essais d'avant-saison, en raison de problèmes à répétition avec l'unité de puissance Honda. Les hommes de Ron Dennis furent également perturbés par l'accident survenu à Fernando Alonso, lequel aura finalement passé trois jours à l'hôpital.

Malgré cela, Symonds se méfie de McLaren en citant l'exemple de Red Bull Renault douze mois plus tôt. L'équipe autrichienne avait remporté trois victoires malgré des tests hivernaux catastrophiques eux aussi.

"Si vous réfléchissez à ce qu'il s'est passé il y a un an chez Renault, la situation est loin d'être désespérée pour McLaren Honda. Renault était revenu de loin pour remporter ensuite trois Grand Prix, n'est-ce pas ?" a-t-il confié à Autosport. "Dès lors, nous ne devons sous-estimer les capacités de personne, nous ne savons pas ce qu'ils sont en mesure de réaliser."

Pat Symonds est cependant toujours d'avis que la Scuderia Ferrari constitue à l'heure actuelle le principal rival de Williams, au sein de la bataille qui s'organise derrière Mercedes. Le Britannique cite également Red Bull et n'oublie pas McLaren.

"Pour le moment, c'est Ferrari qui est le plus proche de nous. Ils ont beaucoup progressé mais vous ne devez jamais écarter de bonnes équipes. Red Bull répondra présent et lorsque la fiabilité sera au rendez-vous, McLaren Honda représentera certainement un danger. Chez Williams, nous essayons de regarder davantage devant que derrière, mais force est de constater que nous devons nous méfier de pas mal de monde sur la grille."

L'écurie Williams pourrait-elle reculer sur la grille, plutôt que rattraper Mercedes ? Ce n'est pas ce que pense son Directeur Technique à l'heure actuelle.

"Je ne pense pas que nous serons dépassés. Nous devrons certainement nous battre et travailler très dur, pour le reste c'est assez difficile à dire. Les essais hivernaux sont parfois trompeurs, il est impossible d'établir une hiérarchie correcte sur base des résultats d'avant-saison. Mercedes semble toujours devant et nous serons probablement en bagarre avec Ferrari et Red Bull en Australie."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités