Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
23 jours
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
31 oct.
Prochain événement dans
42 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
04 déc.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
84 jours

Williams s'attend à être handicapé par sa traînée à Spa et Monza

partages
commentaires
Williams s'attend à être handicapé par sa traînée à Spa et Monza
Par :

George Russell estime que Williams va faire face à deux Grands Prix "très difficiles" à Spa et Monza en raison d'une FW43 qui génère beaucoup de traînée.

Après une saison 2019 très compliquée et des performances souvent loin du peloton, Williams connaît en 2020 une nette amélioration de son rythme. Cela ne s'est pas encore matérialisé par des points au classement constructeurs, mais l'écurie est régulièrement en lutte avec Haas et Alfa Romeo pour les places en dernière partie de grille. En course, les choses sont plus délicates et le rythme ne semble pas aussi bon.

Lire aussi:

Parmi les armes du renouveau, le moteur Mercedes dont le niveau de performance pure est a priori une promesse de bons résultats sur des tracés de puissance, comme ceux qui arrivent lors des deux week-ends prochains, à Spa et à Monza. Toutefois, pour George Russell, pilote de l'écurie britannique, les choses ne sont pas aussi simples et une des caractéristiques de la Williams FW43 risque de jouer contre elle.

"Même si nous avons le meilleur moteur à l'arrière, nous sommes de loin la voiture avec le plus de traînée sur la grille. C'est pourquoi nous avons été si forts à Budapest ces deux dernières années, parce que ce n'est pas un circuit de puissance en tant que tel. Même si nous avons beaucoup de puissance, nous ne l'utilisons pas vraiment, car nous avons énormément de traînée sur la voiture."

"Par rapport à la Racing Point et à la Mercedes, nous avons beaucoup de vitesse en moins juste parce que la voiture a beaucoup de traînée. Sur le papier, on peut penser 'eh bien, nous avons un [moteur] Mercedes, nous devrions voler à Spa et Monza', mais ce n'est pas le cas. Malheureusement, aérodynamiquement, la voiture n'est vraiment pas efficace. Et, en fait, ça va rendre les choses vraiment difficiles pour nous."

Lire aussi :

Sur un plan plus global, Russell reconnaît que, contrairement à 2019, le fait d'être souvent en lutte avec des adversaires en piste était une source de motivation pour l'écurie et pour lui. "C'est de la motivation, pour nous tous. On ne veut pas être là pour se battre pour les dernières positions. Mais le fait est que nous sommes au niveau des Haas et des Alfa ; elles sont probablement juste devant nous, mais elles sont à portée de tir."

"Ça offre de la motivation en plus pour moi en tant que pilote, à l'équipe pour vraiment essayer de tout maximiser. Cela va permettre à tout le monde de pousser encore plus pour essayer de revenir dans la catégorie B. Pour l'instant, nous sommes en catégorie C, avec Haas et Alfa. Nous devons encore faire des efforts pour entrer en catégorie B. Mais, bien entendu, Mercedes et Red Bull sont juste sur leur propre planète actuellement."

Related video

Zandvoort prêt à repousser sa date 2021 pour avoir du public

Article précédent

Zandvoort prêt à repousser sa date 2021 pour avoir du public

Article suivant

L'ultime obstacle au retrait de l'appel de Ferrari

L'ultime obstacle au retrait de l'appel de Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes George Russell
Équipes Williams Racing
Auteur Fabien Gaillard