Williams - Une occasion certaine à Spa, mais tout reste à faire

L'occasion est belle pour l'écurie de Grove, au moins sur le papier.

Après avoir connu son deuxième zéro pointé de la saison en Hongrie, comme à Monaco, Williams ne peut que se réjouir de débuter la deuxième moitié de l’année sur un tracé aussi rapide et faisant la part belle aux unités de puissance que celui de Spa-Francorchamps. 

Solidement installé au troisième rang du championnat constructeurs, Williams a laissé filer Ferrari mais ne tire pas prématurément un trait sur la deuxième place. Les ambitions restent hautes pour la deuxième saison, avec l’espoir de renouveler l’excellent parcours de la saison 2014 à pareille époque. 

Ingénieur en charge de la performance, Rob Smedley ne voit aucune raison pour laquelle la FW37 ne permettrait pas à Felipe Massa et Valtteri Bottas de se battre aux avant-postes le week-end prochain en Belgique. Le tout sera d’exploiter au mieux ce potentiel attendu.

"L’esprit et la motivation de l’équipe sont palpables chez Williams alors que nous regardons devant nous pour nous battre pour des podiums durant la deuxième partie de l’année", assure le Britannique. "Spa devrait être un circuit qui convient à la FW37 et nous devons donc capitaliser là-dessus. Les longues lignes droites couplées aux courbes du secteur 2 sont sans aucun doute des caractéristiques qui conviennent à notre voiture comme nous l’avons vu cette année."

La crainte de la météo

La météo toujours incertaine sur le Toboggan des Ardennes pourrait venir perturber les plans de l’écurie de Grove, qui se souvient encore de la douloureuse conclusion du Grand Prix de Grande-Bretagne. Mais le travail effectué devrait porter ses fruits si cela arrive. 

"La météo est un facteur important à Spa et nous devons donc être prêts pour toutes les circonstances. Nous avons fait nos devoirs dans ce domaine récemment et l’équipe a fait d’excellents progrès."

Felipe Massa dresse un tableau identique à l’heure de rejoindre Spa, qui constitue son circuit préféré du calendrier F1. 

"Spa est le circuit le plus plaisant pour de nombreux pilotes et c’est sans aucun doute mon préféré", souligne le Brésilien. "C’est toujours bon d’avoir un gros résultat sur des circuits où l’on aime piloter. La météo peut parfois nous surprendre donc nous devrons être sur nos gardes quand viendra le moment de prendre des décisions stratégiques. Le tracé correspond aux forces de notre voiture, alors nous sommes impatients de débuter la deuxième partie de saison dans une position solide."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Type d'article Preview
Tags belgique, francorchamps, rob smedley, spa