Willis : "Le KERS ne favorisera pas les dépassements"

Dans une interview publiée dans le magazine italien Autosprint, Geoff Willis a expliqué que l'apparition du KERS sur les Formule 1 n'offrira pas réellement davantage d'opportunités de dépasser

Dans une interview publiée dans le magazine italien Autosprint, Geoff Willis a expliqué que l'apparition du KERS sur les Formule 1 n'offrira pas réellement davantage d'opportunités de dépasser.

Selon le directeur technique de l'écurie Red Bull Racing, ce nouveau système ne créera pas plus d'animations en piste. En revanche, l'évolution du règlement portant sur l'aérodynamique pourrait avoir un impact non négligeable sur le spectacle.

"Je pense que les équipes apprendront rapidement comment utiliser et optimiser le KERS, mais ça ne favorisera pas les dépassements pour autant. C'est une technologie développée sur les voitures routières et qui aura une application limitée en F1."

"Les nouveaux règlements sur l'aérodynamique constitueront le plus important facteur dans le changement de la course en créant de nouvelles opportunités de dépassements."

"La réduction de la taille de l'aileron arrière permettra aux pilotes d'être plus proches les uns des autres parce que la perte d'appuis ne sera pas aussi radicale une fois dans le sillage d'une autre voiture."

Cependant, Willis sait que les écuries développeront leurs monoplaces de façon à ce que les voitures adverses aient du mal à se placer dans leur sillage.

"L'un des développements aérodynamiques aura probablement pour objectif de perturber le flux d'air de la monoplace qui vous suit afin que votre voiture soit moins sujette à être dépassée."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Geoff Willis
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités