Wolff : Les abandons vont faire une "grande différence" pour le titre

Pour le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, les abandons vont "faire une grande différence" dans la lutte pour la couronne mondiale entre Max Verstappen et Lewis Hamilton.

Wolff : Les abandons vont faire une "grande différence" pour le titre

Depuis sept Grands Prix, l'écart entre les deux premiers du championnat n'a jamais excédé huit points et la tête du classement a changé de mains à quatre reprises lors des six dernières courses. C'est dire si le duel entre Max Verstappen, qui a pris les commandes au terme de la manche turque, et Lewis Hamilton est particulièrement serré.

À Istanbul, justement, le Britannique a perdu le leadership après avoir terminé cinquième, en étant parti 11e à la suite d'une pénalité pour changement d'un élément du moteur, quand son rival s'offrait la seconde place. Un meilleur résultat aurait été possible avec une meilleure gestion stratégique selon Mercedes, mais à défaut le choix a été fait de ne pas s'entêter dans le pari risqué de tenter de rallier l'arrivée avec les pneus du départ et de limiter les pertes en effectuant un arrêt au stand.

Même si cette décision a dans un premier temps été contestée par Hamilton, l'écurie a plus tard analysé que rester en piste jusqu'au drapeau à damier aurait coûté d'autres positions au septuple Champion du monde, voire pire en cas d'abandon. "Toute la saison, il y a eu des fluctuations", a expliqué Toto Wolff.

"Nous faisons des erreurs ensemble. Nous gagnons ensemble. Par le passé, nous avons connu des fluctuations beaucoup plus importantes avec des occasions perdues. C'était vraiment à la limite [en Turquie]. Nous avons décidé d'une chose, et ça s'est mal passé."

"Au final, nous avons perdu huit points par rapport à Red Bull à cause d'une pénalité sur la grille. Red Bull [en Russie] était heureux avec une perte de sept points. Ça va donc être très serré jusqu'à la fin. Les abandons vont faire une grande différence – et c'était aussi une considération – et pas des fluctuations de trois ou quatre ou cinq points."

Après 16 manches, Hamilton compte un seul abandon cette année, à Monza, après un accrochage avec Verstappen dont il s'agissait du troisième abandon cette saison. Le Néerlandais avait en effet déjà échoué à rallier l'arrivée à Bakou (victime d'une crevaison) et à Silverstone (sortie de piste après la collision avec Hamilton). Il faut toutefois rappeler que si le Britannique n'a pas abandonné en Azerbaïdjan, son erreur du départ après drapeau rouge l'a condamné à n'inscrire aucun point.

Lire aussi :

partages
commentaires
Opinion - Alonso, un mauvais avocat pour une cause juste
Article précédent

Opinion - Alonso, un mauvais avocat pour une cause juste

Article suivant

Pirelli a terminé son programme d'essais pour 2022

Pirelli a terminé son programme d'essais pour 2022
Charger les commentaires