Wolff : Aston Martin subit un "dommage collatéral"

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, "respecte" la décision d'Aston Martin d'enquêter sur les changements apportés au Règlement Technique cette saison et estime que l'écurie britannique subit en fait un "dommage collatéral".

Wolff : Aston Martin subit un "dommage collatéral"

Avant une refonte profonde du Règlement Technique de la Formule 1 prévue pour 2022, la catégorie reine a décidé de réduire l'appui aérodynamique des monoplaces cette saison pour des raisons de sécurité. Le fond plat et le train arrière sont au centre de ces modifications ayant grandement impacté les écuries adeptes de la philosophie de la faible inclinaison vers l'avant, à savoir Mercedes et Aston Martin.

Le directeur de cette dernière, Otmar Szafnauer, a déclaré la semaine passée qu'il souhaitait s'entretenir avec la FIA sur l'implication de la Formule 1 en tant qu'organisme détenteur des droits commerciaux dans l'écriture de ces règles. Et pour "rendre les choses plus équitables" entre les écuries à faible inclinaison et celles à forte inclinaison, Szafnauer a également suggéré qu'il discuterait des raisons des modifications aérodynamiques de 2021 avec la FIA.

Lire aussi :

Également impacté par ces changements, Mercedes, par la voix de son directeur Toto Wolff, indique qu'Aston Martin est en droit de remettre en question la nature sécuritaire des nouvelles règles puisque Pirelli a produit des composés plus robustes cette saison afin de faire face aux vitesses élevées. L'Autrichien estime également que l'écurie a été victime de règles potentiellement destinées à l'encontre de Mercedes dans le but de réduire son avantage sur les circuits.

"Je comprends le sujet, en raison de la manière dont les règles se sont mises en place l'année dernière, on peut toujours se demander quelles étaient les motivations [de la Formule 1]", répond Wolff, interrogé par Motorsport.com sur les commentaires de Szafnauer. "Je pense qu'il doit toujours y avoir un droit de regard afin d'en discuter avec la FIA, pour découvrir ce qui s'est réellement passé, et comment les choses se sont passées. C'est pourquoi je respecte la requête d'Aston Martin sur cette affaire. Peut-être que nous étions la cible et [qu'Aston Martin] est un dommage collatéral."

Toutefois, au soir du Grand Prix d'Émilie-Romagne, sur le circuit d'Imola, Szafnauer s'est montré "plutôt satisfait" de la manière dont les étapes ont été suivies dans l'écriture des nouvelles règles. "Nous sommes toujours en discussions", a-t-il précisé. "Nous essayons simplement de découvrir quelles ont été toutes les étapes pour s'assurer que cela a été fait correctement et équitablement. C'est donc la raison de ces discussions. Nous devons simplement avoir une bonne compréhension de l'ensemble du processus."

partages
commentaires

Related video

Débat - Pour ou contre les courses sprint ?
Article précédent

Débat - Pour ou contre les courses sprint ?

Article suivant

Hamilton et Bottas ont accumulé les tours avec les pneus 18 pouces

Hamilton et Bottas ont accumulé les tours avec les pneus 18 pouces
Charger les commentaires