Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP du Portugal
02 mai
EL1 dans
15 jours
09 mai
Prochain événement dans
21 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
77 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
108 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
136 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
143 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
164 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
168 jours
10 oct.
Course dans
178 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
193 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
200 jours

Propos controversés sur Brown et Horner : Wolff s'explique

Quelques jours après des propos polémiques à l'égard de Zak Brown et Christian Horner rapportés par certains médias, Toto Wolff a tenu à clarifier les choses.

Propos controversés sur Brown et Horner : Wolff s'explique

Alors même que les relations au sein du paddock semblent en ce début d'année plutôt apaisées, surtout par rapport au niveau de tension qui régnait au moment de débuter la saison 2020, certains propos rapportés ont semblé sortir du lot. Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, a en effet été crédité d'une sortie fleurie à propos de deux de ses homologues, Zak Brown (PDG de McLaren) et Christian Horner (team principal de Red Bull Racing).

L'interview d'origine a été publiée par le journal autrichien Österreich, et traduite ensuite en anglais. L'une des questions portait sur une déclaration faite par Brown peu avant le premier Grand Prix de la saison, à Bahreïn. Le dirigeant américain avait indiqué qu'il ne serait pas surpris que Mercedes choisisse d'aligner un duo de pilotes composé de Max Verstappen et George Russell à partir de 2022, en lieu et place de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Lire aussi :

La réponse de Wolff à cette interrogation semble avoir perdu en finesse et en sens dans le passage de la langue de Goethe à celle de Shakespeare, puisqu'elle a été retranscrite de la façon suivante : "Brown is like Christian Horner. They just spread shit. I don’t care", ce que l'on peut traduire en français par "Brown est comme Christian Horner. Ils ne font que raconter de la merde. Je m'en fous". Bien entendu, cela a été perçu comme une attaque directe.

Wolff s'en défend : "J'ai du respect pour eux. Cela a été totalement mal cité, et je pense que [le sens] s'est littéralement perdu dans la traduction. J'ai dit : 'They give each other shit a lot' [ce que l'on peut interpréter par 'ils se charrient beaucoup' ou 'ils se balancent pas mal de choses à la gueule', ndlr], ce qui n'est pas la même chose. Zak est un membre important de la famille Mercedes, et un ami. Avec toutes les plaisanteries que nous échangeons, ce n'est pas quelque chose dont je l'accuserais."

Wolff estime d'ailleurs que cet esprit de confrontation cordiale et d'échanges musclés mais amicaux est un élément important de ce qui peut faire l'attrait de la Formule 1 en démontrant que les rivalités existent bel et bien, dans un bon esprit. "C'est très important car, en fin de compte, il s'agit de rivalité. Nous évoluons dans le même cirque, et il doit offrir du divertissement à nos fans et à notre public. Mais il y a aussi de la rivalité qui peut parfois dégénérer en animosité, et cela fait partie du sport. Toutefois, il ne faut pas oublier : ce n'est qu'un sport."

partages
commentaires
Ferrari pourrait se servir de son expertise F1 en Hypercar

Article précédent

Ferrari pourrait se servir de son expertise F1 en Hypercar

Article suivant

Williams ne sacrifiera pas 2022 pour refaire son retard

Williams ne sacrifiera pas 2022 pour refaire son retard
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Mercedes
Auteur Fabien Gaillard