Le débauchage de staff par Red Bull peut être une "bonne chose"

Toto Wolff a expliqué que l'approche agressive de Red Bull concernant son projet de moteur pourrait en réalité être une bonne chose pour la F1 et Mercedes, malgré le risque d'une fuite des cerveaux au profit d'un concurrent.

Le débauchage de staff par Red Bull peut être une "bonne chose"

Red Bull prendra la suite de Honda pour gérer les moteurs F1 jusqu'en 2024, avant de potentiellement s'engager sur la voie de la conception et de la fabrication de sa propre unité de puissance à partir de 2025, quand une nouvelle formule moteur sera mise en place via la réglementation.

En attendant, le département moteur de Red Bull monte en puissance et a effectué ces dernières semaines une série d'annonces importantes avec le recrutement officiel de six personnes en provenance de Mercedes. Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes F1, a même indiqué qu'une quinzaine d'employés pourraient être débauchés par la marque autrichienne.

Lire aussi :

Même si la perte de ce staff représente un défi à surmonter pour la structure septuple Championne du monde, Wolff ne craint pas un affaiblissement et pense surtout que la tâche immense est celle qui attend Red Bull dans son entreprise. Il accueille aussi la possibilité d'avoir un nouveau motoriste sur la grille avec une certaine satisfaction.

"Je trouve admirable que Red Bull se lance dans ce projet, il y a assurément un Everest à gravir", a-t-il de nouveau expliqué. "Rien n'a changé chez HPP [la division moteur de Mercedes]. Nous avons 900 employés, et nous en perdrons probablement 10 ou 15. C'est assez normal et c'est surtout du personnel de fabrication."

"De notre côté, le plan de bataille n'a donc pas changé. Je pense que c'est une bonne chose que nous ayons la possibilité d'avoir un autre motoriste dans la discipline, que ce soit Red Bull ou tout autre constructeur qui pourrait être intéressé à prendre la relève, et c'est globalement positif. Je ne vois aucun aspect négatif dans la situation."

Autre aspect positif : la possibilité pour de jeunes ingénieurs Mercedes de faire leurs preuves à des postes de responsabilité. "Cela libère des goulots d'étranglement pour les jeunes ingénieurs", a-t-il déclaré. "Ils ont une opportunité maintenant, et changer l'organisation offre toujours des opportunités."

"Les organisations sont des organismes dynamiques et non statiques. Parfois, vous êtes poussé dans ce genre de situations, parfois vous prenez vos propres décisions. Mais globalement, vous pouvez en faire une opportunité plutôt qu'un risque."

Avec Jonathan Noble et Luke Smith

partages
commentaires

Related video

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1
Article précédent

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Article suivant

Le GP de Styrie remplace la Turquie, le GP de France change de date

Le GP de Styrie remplace la Turquie, le GP de France change de date
Charger les commentaires