Cette fois-ci, le doublé est souriant pour Mercedes !

partages
commentaires
Cette fois-ci, le doublé est souriant pour Mercedes !
Par : Basile Davoine
7 oct. 2018 à 08:30

Toto Wolff affichait une mine bien plus réjouie à Suzuka qu'à Sotchi, après le nouveau doublé réalisé par Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 célèbre sa victoire sur le podium
La voiture du vainqueur, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, célèbre la victoire
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devance Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09

Une semaine après avoir signé un doublé sans effusion de joie, la faute à une consigne d'équipe imposée à Valtteri Bottas, les scènes de liesse ont pu cette fois prendre toute leur place à Suzuka. La firme à l'étoile a déroulé un week-end absolument parfait au Japon, où Lewis Hamilton aura dominé de bout en bout. Ce nouveau doublé, signé en même temps que la contre-performance de Ferrari, assoit davantage la supériorité des hommes de Brackley dans les deux championnats. 

Chez les pilotes, Lewis Hamilton s'envole avec 67 points d'avance sur Sebastian Vettel, après avoir bénéficié d'un scénario idéal. Pour le plus grand plaisir d'un Toto Wolff rayonnant et soulagé, contrastant avec les sentiments mitigés de Sotchi. 

Lire aussi:

"C'était un très bon week-end. Nous avons continué sur la lancée de Sotchi. Les pilotes se sentent confiants dans la voiture et cela leur donne du plaisir", constate le directeur de Mercedes au micro de Sky Sports. "Nous savions avoir une bonne voiture pour les circuits rapides, et si nous le prouvions ici, cela allait montrer que notre voiture est performante sur tous les types de circuits. Nous y sommes parvenus."

"Notre slogan est 'Voir, dire, réparer'. On a le droit à l'erreur, et lors du débriefing du lundi matin, tout le monde commence par parler de ces erreurs. James [Vowles, ingénieur stratège] prend ses responsabilités quand il a raison mais aussi quand il a tort."

"Depuis Spa, nous avons fait un pas en avant et nous prenons tous du plaisir à être ici, à voir le chrono prouver notre niveau de performance. C'est important de se réinventer et de fixer de nouveaux objectifs. Il y a toujours le risque de l'autosatisfaction, il faut fixer des objectifs ambitieux. Le nôtre est de gagner chez les pilotes et chez les constructeurs, ce dernier titre est moins assuré que celui des pilotes."

Cette fois-ci, le constructeur allemand n'a pas eu besoin de se gratter la tête et de recourir à une consigne de course, Lewis Hamilton n'a laissé que des miettes à ses adversaires, y compris son coéquipier. La donne était toutefois clair, et Valtteri Bottas aurait reçu le même ordre radio en cas de besoin, après une situation totalement éclaircie et apaisée au fil des derniers jours. 

Lire aussi:

"À Sotchi, juste après la course, il a dit qu'à ma place, il aurait fait pareil, et qu'il lui fallait être plus performant en début de saison pour ne pas se retrouver dans cette position. Il comprend notre décision", assure Wolff quant au Finlandais.

Un Bottas qui a fait sa course, parti deuxième et arrivé deuxième, après avoir notamment résisté à Max Verstappen dans les derniers tours. Selon lui, tout s'est joué dès les qualifications. 

"Hier, c'était le moment décisif en qualifications. Je sais ce qu'était mon travail aujourd'hui, c'était de finir la course deuxième", rappelle Bottas. "Pas de panique avec Max, ça avait l'air plus serré que ça ne l'était vraiment. J'avais des cloques, mais ce n'était pas vraiment source d'inquiétude. J'ai pu gérer ça, ainsi que le moteur. Nous avons de la chance que Ferrari ne soit pas l'équipe qui nous a menacés. Nous devons remporter ce titre, et je ne peux pas le faire, donc j'espère que Lewis le gagnera aussi tôt que possible." 

 
Prochain article Formule 1
Vettel critique vivement Verstappen mais ne regrette rien

Article précédent

Vettel critique vivement Verstappen mais ne regrette rien

Article suivant

Vidéo - L'accrochage entre Verstappen et Vettel à Suzuka

Vidéo - L'accrochage entre Verstappen et Vettel à Suzuka
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Catégorie Course
Lieu Suzuka
Pilotes Valtteri Bottas Boutique , Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions