Wolff : Un GP sous la pluie serait un saut dans l'inconnu

partages
commentaires
Wolff : Un GP sous la pluie serait un saut dans l'inconnu
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
8 avr. 2017 à 16:52

Le directeur exécutif de Mercedes AMG F1, Toto Wolff, a indiqué que les pilotes allaient s'engager quasiment "à l'aveuglette" dans la course du GP de Chine, si jamais elle devait se disputer sur une piste de Shanghai humide.

Toto Wolff, directeur exécutif, Mercedes AMG
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Felipe Massa, Williams FW40
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren, et Éric Boullier, directeur de la compétition, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Avec des prévisions météo qui plaident largement en faveur d'une course disputée sur piste humide, la Formule 1 pourrait rencontrer dès la deuxième épreuve de la saison des conditions qui vont plonger l'ensemble de ses acteurs dans l'inconnu.

En effet, bien qu'une des huit journées de tests hivernaux ait été réservée au roulage sur piste humidifiée artificiellement – et sans doute trop peu pour que ce soit représentatif –, les spécifications pneumatiques pour le mouillé ont été modifiées et Pirelli a produit un pneu pluie plus tendre, prévu pour les circuits peu abrasifs comme celui de Shanghai.

Mais voilà, la journée de vendredi a été grandement perturbée par les conditions climatiques qui ont empêché le roulage des F1, en raison de problèmes de sécurité liés à l'hélicoptère médical. Seuls quelques tours ont été parcourus, en intermédiaires ou en pluie, lors des EL1 ; certains pilotes n'ont effectué qu'un ou deux tours d'installation avec et des écuries comme Red Bull, Force India ou Sauber ne sont même pas allées en piste avec les gommes pour conditions extrêmes.

Reste donc, si la course démarre sur un circuit détrempé, la possibilité d'effectuer des tours de mise en grille pour se familiariser avec les enveloppes et les conditions, sans que cela n'offre une vision d'ensemble très satisfaisante des capacités des gommes et des options stratégiques.

"Nous n'avons pas utilisé le [pneu] pluie du tout", explique Toto Wolff. "C'est un nouveau pneu pluie qui n'a pas été testé. Ce serait totalement [...] à l'aveuglette. Excitant !"

Quant à Paddy Lowe, il se réjouit que Williams, qui n'avait pas couvert le moindre tour sur piste humide depuis le début de saison, ait pu en faire 14 ce vendredi, en faisant l'équipe qui a le plus roulé lors des EL1.

"Nous avons fait un nombre raisonnable de tours hier sur le mouillé, parce que nous n'avons pas pu courir avec cette voiture sur piste humide à Barcelone. Nous voulions comprendre comment la monoplace se comporterait. Nous avons été assez encouragés par cette quantité limitée de roulage. Nous verrons comment ça se passera lors de la course elle-même. Il ne semblait pas y avoir de problèmes évidents hier."

Évidemment, les pilotes qui ne possèdent pas de monoplace performante, à l'image de Fernando Alonso (McLaren), espèrent des conditions pluvieuses pour pouvoir faire mieux que ce qui est attendu. "Des conditions mixtes seraient bienvenues, pour essayer de saisir la moindre opportunité, ou des conditions délicates en piste. Si la course complète est sur le sec, il sera difficile d'être dans les points, et nous aurons besoin de l'aide des autres."

"Si la course entière est humide, nous aurons toujours beaucoup de problèmes qui vont nous handicaper, je pense que mouillé/sec/mouillé/sec, des changements multiples lors des arrêts au stand, ce serait un pari pour tout le monde, mais pour nous, en dehors des points, c'est [une chance] de profiter de ces conditions."

Sondage mondial des fans 2017
Prochain article Formule 1
GP de Chine - Les 25 meilleures photos de samedi

Previous article

GP de Chine - Les 25 meilleures photos de samedi

Next article

Qualifications : le point sur les duels entre équipiers

Qualifications : le point sur les duels entre équipiers

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Lieu Shanghai International Circuit
Équipes Mercedes
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités