Wolff : Le retour de Red Bull est "phénoménal"

partages
commentaires
Wolff : Le retour de Red Bull est
23 mars 2014 à 10:00

Après la domination de Nico Rosberg à Melbourne, Mercedes semble dans une position idéale pour continuer sa moisson dès la Malaisie

Après la domination de Nico Rosberg à Melbourne, Mercedes semble dans une position idéale pour continuer sa moisson dès la Malaisie. Mais l'abandon de Lewis Hamilton est venu souligner que rien n'était joué d'avance, tandis que Toto Wolff garde un oeil très attentif sur la concurrence.

Le directeur de l'écurie allemande rappelle que le développement va avoir une importance capitale cette année. Il prend l'exemple de Red Bull Racing, qui semblait hors du coup durant l'intersaison, et qui a fait forte impression avec Daniel Ricciardo en Australie, avant le déclassement de celui-ci.

"Si l'on regarde certaines équipes et leur courbe de développement, ce qu'a accompli Red Bull est assez phénoménal", insiste Wolff. "Dans une saison régulière, on pourrait avoir environ 2 secondes à trouver avec la courbe de développement, entre le début et la fin de l'année. Avec ces nouvelles voitures, la courbe va être encore plus forte. En considérant cela, un avantage peut vite tourner en un désavantage en quelques courses."

L'autre adversaire de Mercedes en ce début de saison pourrait être Williams, qui a vécu un week-end animé en Australie, empêchant Felipe Massa et Valtteri Bottas de démontrer tout le potentiel de leur FW36.

"Si l'on regarde le rythme de Valtteri [Bottas] avant qu'il heurte le mur et que sa direction soit en partie endommagée, et son rythme ensuite, je dois dire que s'ils avaient eu une course normal et s'étaient mieux qualifiés, ils auraient probablement terminé sur le podium", prévient Wolff.

Prochain article Formule 1
Quantum of Solace - Les (faux) millionaires en F1 (2/2)

Previous article

Quantum of Solace - Les (faux) millionaires en F1 (2/2)

Next article

La perte de poids de Schumacher relativisée par le Dr Hartstein

La perte de poids de Schumacher relativisée par le Dr Hartstein
Charger les commentaires