Wolff : "Lewis mérite bien d'être champion"

C'est un euphémisme d'affirmer que Mercedes a dominé la saison 2014

C'est un euphémisme d'affirmer que Mercedes a dominé la saison 2014. Avec 16 victoires et 18 pole positions sur 19 possibles, Lewis Hamilton et Nico Rosberg n'ont laissé aucun espoir à leurs adversaires.

Sur le circuit de Yas Marina, la victoire n'a pas non plus échappé aux Flèches d'Argent : Lewis Hamilton a remporté sa onzième victoire de la saison tandis que Nico Rosberg, après un départ raté, a plongé au classement à cause d'une panne d'ERS. Toto Wolff garde cependant le sourire : l'essentiel est assuré avec le titre mondial.

"C'était une performance magnifique de Lewis qui mérite bien d'être champion du monde. Il y a un sentiment d'amertume car nous avons énormément travaillé pour que la voiture soit fiable et nous avons eu un problème".

"Je ne pense pas que cela aurait changé le résultat car Nico a pris un très mauvais départ, mais nous voulions que les deux voitures finissent la course. Cela dit, c'est un peu arrogant de dire ça, nous devrions être satisfait d'avoir un champion du monde".

Malgré sa défaite, Wolff s'attend à voir Rosberg rebondir en 2015. Le pilote allemand avait d'ailleurs l'avantage le samedi, ce malgré la pointe de vitesse de Hamilton.

"Nous savons que Lewis est extrêmement talentueux mais ne pensez pas que Nico ne va pas revenir ; il va apprendre pour l'an prochain et rebondir. C'est un grand compétiteur. Le point fort de Lewis, c'est les qualifications, et Nico l'a battu sur ce terrain. Les deux vont se pousser dans leurs retranchements, l'an prochain. Nous sommes déjà en 2015, plus ou moins".

Les polémiques de Monaco et Spa semblent faire partie du passé à entendre Wolff. La scène d'après course entre ses deux pilotes le conforte dans l'idée que les deux ont appris de ces moments difficiles.

"Les deux ont grandi en tant que personnes et en tant que pilotes cette année. Avez-vous vu ce moment là-haut dans la pièce, quand Nico est arrivé ? C'était si intense ! Il y a une relation de longue date entre eux. C'est intense, et ce sera intense l'an prochain. C'est difficile à gérer, mais quand on a deux champions du monde dans la même équipe, ce n'est pas évident".

Il est maintenant temps de laisser la pression retomber et de décompresser pour l'équipe !

"Quelqu'un aura une gueule de bois demain, à savoir Lewis. Nous allons faire la fête. Nous allons sortir en boîte, et nous allons mettre la boîte en pièces !‏".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Toto Wolff
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités