Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours

Les célébrations chez Mercedes n'ont joué aucun rôle dans la débâcle

partages
commentaires
Les célébrations chez Mercedes n'ont joué aucun rôle dans la débâcle
Par :
Co-auteur: Adam Cooper
29 juil. 2019 à 16:00

Toto Wolff a réfuté l'idée que les célébrations pour les 125 ans des débuts de Mercedes en sport automobile aient pu conduire à la course "apocalyptique" de l'équipe en Allemagne.

Mercedes a passé le week-end à célébrer les 125 ans de son implication en sport automobile, lors du Grand Prix d'Allemagne. À domicile, l'équipe a arboré une livrée spéciale et ses membres portaient tous des tenues "vintage". Mais la fête a tourné au cauchemar et l'équipe a vécu sa pire course de la saison sur ses terres, avec deux points sur tapis vert pour Lewis Hamilton et un accident pour Valtteri Bottas. Cependant, Wolff a tenu à assurer que les célébrations, qui se sont tenues tout au long du week-end, n'étaient en rien responsables des erreurs commises par l'équipe et ses pilotes. Il a également nié un effet négatif consécutif à l'autorisation donnée à Netflix de filmer au sein des infrastructures de Mercedes, en vue de la Saison 2 du documentaire 'Drive to Survive'.

Lire aussi:

"Ce n'est pas gênant, c'est la course automobile", a rappelé Wolff dimanche soir, quelques heures après la course. "Et parfois, il faut prendre une claque sur le nez, et juste en tirer des leçons. Ce sont ces journées qui nous rendent meilleurs. Nous devons penser à ce qui s'est mal passé aujourd'hui. Si les choses s'enchaînent, comme avec l'accident de Valtteri en fin de course... Je veux dire, ça a conclu un week-end apocalyptique pour nous. Et que ce soient les célébrations de nos 125 ans ou le fait que nous ayons eu les gars de Netflix avec nous, ça n'a joué aucun rôle, on leur a probablement donné plus de contenu que lors de n'importe quel autre week-end normal. Nous devons donc garder la tête froide et apprendre [de ces erreurs]."

Mercedes AMG staff on the pit wall in 1950s style clothing

Mercedes maîtrisait initialement la course avec ses pilotes au deux premières places, mais ce que Wolff décrit comme "une multitude de choses" se sont produites au fil de la course. Hamilton a endommagé sa voiture lors d'un accident, peu après avoir chaussé des pneus slicks et alors que la pluie redoublait d'intensité, et a perdu 50 secondes dans les stands pendant que son équipe cherchait l'aileron avant et les pneus intermédiaires à installer sur la W10. Le Britannique a finalement été pénalisé de cinq secondes, ce qui l'a relégué hors des points.

"Tout a bien commencé au départ, et par la suite, c'était difficile pour moi de prendre la bonne décision, et je pense qu'on était à la limite au moment de changer les pneus [et de choisir ceux pour le sec] ou non, mais ça peut être justifié. Mais comme Charles [Leclerc], Lewis a mis la voiture dans le mur. C'était difficile [pour lui] de rentrer au stand du bon côté du cône, et il y a eu une pénalité, puis nous avons pris la mauvaise décision avec les pneus, car ils n'étaient pas prêts. [Ça] peut arriver si vous avez un accident juste à l'entrée de la voie des stands, mais nous avons néanmoins perdu beaucoup de temps avec le mauvais choix de pneus, et nous devons reprendre le contrôle."

Avec Emmanuel Touzot

Article suivant
La FIA n'a aucun problème avec le dégagement du dernier virage

Article précédent

La FIA n'a aucun problème avec le dégagement du dernier virage

Article suivant

Alex Albon ne voulait pas s'attaquer à Lewis Hamilton

Alex Albon ne voulait pas s'attaquer à Lewis Hamilton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Hockenheimring
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Valentin Khorounzhiy