Mercedes n'a plus utilisé ses jantes perforées pour assurer ses titres

partages
commentaires
Mercedes n'a plus utilisé ses jantes perforées pour assurer ses titres
Par : Fabien Gaillard
14 nov. 2018 à 08:02

Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes AMG F1, a expliqué que son écurie a choisi de ne pas utiliser les jantes perforées lors des trois derniers GP pour ne pas risquer des points importants aux classements.

Depuis le Grand Prix des États-Unis, et suite à des réserves soulevées par la Scuderia Ferrari sur la légalité d'un tel système, Mercedes a choisi de ne plus utiliser les jantes aux entretoises perforées introduites lors du GP de Singapour, en plus d'une série d'évolutions techniques au niveau du train arrière qui avaient commencé à arriver sur la W09 à Spa.

Ce dispositif précis, qui vise une meilleure dissipation de la chaleur et donc la limitation de la surchauffe des pneus arrière, interroge sur le plan aérodynamique. En effet, un effet secondaire de la recherche d'évacuation de l'air est l'existence d'un effet aérodynamique logique et naturel bien que jugé minime par les instances.

Si la FIA ainsi que les commissaires du GP du Mexique ont indiqué que, selon leur interprétation du règlement, la pièce utilisée par Mercedes était légale, la structure allemande a choisi de s'en passer. Cela ne l'a pas empêché de signer une troisième place et une victoire sur les trois courses où les trous ont été bouchés et surtout de remporter les titres pilotes et constructeurs pour son cinquième doublé consécutif en autant de saisons. 

Lire aussi:

Invité à évoquer cela après la course d'Interlagos, remportée par Lewis Hamilton au terme d'un second relais en mediums long de 52 tours – soit le relais en mediums le plus long du top 15 –, le dirigeant autrichien a clairement indiqué que, face à l'incertitude entre une interprétation de la FIA qui ne lient pas les commissaires techniques de chaque GP et celle de Ferrari, Mercedes a préféré jouer la prudence et sécuriser ses victoires.

"Nous ne voulions pas laisser de variable dans un championnat où nous souhaitions simplement assurer les titres. Nous ne voulions pas qu'il y ait une protestation, avec un éventuel jugement du tribunal 'dans quelques semaines'  alors que nous jugions que ces entretoises n'étaient pas fondamentalement responsables de la performance."

Pourtant, depuis Austin, les W09 semblent moins en verve que lors de la tournée asiatique. "Je peux vous assurer que notre évaluation est que les problèmes que nous avons eus lors de ces trois courses n'étaient pas liés aux entretoises. C'est un concept plus global." Au Mexique par exemple, Mercedes a surtout souffert d'un graining des pneus avant et non d'une surchauffe des pneus arrière.

"Beaucoup d'autres voitures [ont eu du mal à Interlagos]. Sebastian se débattait énormément sur les pneus. Kimi [Räikkönen] était un peu mieux, mais pas beaucoup. Red Bull est la seule équipe qui semble forte en course. Mais ils semblent faibles en qualification. C'est peut-être le compromis qu'ils ont trouvé."

Propos recueillis par Adam Cooper

 

 

Article suivant
Photos - Mercedes fête son 5e titre mondial

Article précédent

Photos - Mercedes fête son 5e titre mondial

Article suivant

La FIA ne modifiera pas la procédure de pesée des F1

La FIA ne modifiera pas la procédure de pesée des F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard